Volley-BallVolley-Ball : Ligue des Champions

Ligue des Champions : Le RC Cannes et le VB Nantes éliminés

Avec une défaite à Moscou (3-0), mardi soir, le RC Cannes sort de la compétition la tête basse. Même sort pour le VB Nantes, surclassé en Italie (3-0). Il n’y a plus de clubs français engagés dans la compétition.

Le RC Cannes peut avoir des regrets

Quelle désillusion pour Cannes ! La bande à Marchesi s’est inclinée dans ce match, pourtant à leur porté (elles avaient remporté le match aller 3-0). Comment ont-elles pu en arriver là ? Après une phase aller complètement maîtrisée, avec trois victoires de rangs, les Cannoises se sont écroulées. Pas une seule victoire lors des matchs retour. Un enchaînement de défaites qui les a mis dans l’obligation de s’imposer à Moscou pour passer le tour suivant de Ligue des Champions. Mais face à elles, les Russes affichaient plus d’envie, plus de puissance, plus d’efficacité. Notamment la paire Goncharova-Fetisova, redoutable pendant la rencontre. Fatou Diouck et ses coéquipières n’ont pu que s’accrocher au score, sans jamais prendre l’avantage. Cette défaite (3-0) relègue le RC Cannes à la deuxième place de son groupe, sans le nombre de point nécessaire pour finir dans les trois meilleurs seconds. Cannes quitte cette coupe d’Europe par la petite porte, la tête sûrement pleine de regrets.

Pas d’exploit pour le VB Nantes

La marche était trop haute pour les Nantaises. Quasiment sûres d’être éliminées avant ce match face aux championnes du monde, il n’y a pas eu de surprises. Surclassé 3-0 par les Italiennes de Conegliano, le VB Nantes ne peut prétendre à faire partie des trois meilleurs seconds de poule. Pendant tout le match, Lucille Gicquel et ses partenaires n’ont pas vraiment existé. Difficile d’en vouloir aux Nantaises de s’être inclinées face à l’une des meilleures équipes de la planète. Les regrets sont venus bien avant cette rencontre, notamment lors du match face aux Roumaines Alba Blaj (défaite 3-1 du VBN). Dans une poule comportant Conegliano, les erreurs sont fatales. Les Nantaises en ont fait les frais. Désormais, c’est sur le championnat qu’il va falloir se concentrer. Un titre de champion de France essuierait sans doute les larmes de cette élimination.


Photo à la Une : (@RCCannes)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer