RugbyRugby : Equipe de France

Tournoi des Six Nations : Le XV de France Féminin veut enchaîner face au Pays de Galles

Vainqueur de l’Italie il y a quinze jours à Limoges (45-10), le XV de France Féminin espère enchaîner un deuxième succès consécutif dans ce Tournoi des Six Nations, après la douloureuse défaite inaugurale face à l’Angleterre (13-19). Ce dimanche (13h), les Bleues ont rendez-vous avec le Pays de Galles à Cardiff.

Si les rêves de Grand Chelem se sont envolés dès la première journée, après une cruelle défaite face à l’Angleterre, la cinquième consécutive face au XV de la Rose, les espoirs de victoire dans ce Tournoi des Six Nations 2020 restent entier. S’il est peu probable que les Anglaises s’inclinent d’ici la fin du tournoi, les Bleues peuvent encore espérer remporter les Six Nations. Ou au moins déjà assurer quasiment définitivement cette deuxième place. Pour cela, une victoire face au Pays de Galles, ce dimanche (13h) à Cardiff, est indispensable.

Marine Ménager et Laure Sansus se méfient du Pays de Galles

« Nous voulons rester sur notre lancée. On a su se reprendre face à l’Italie en proposant du jeu, en étant présente dans le combat. L’idée est de mettre les mêmes ingrédients à Cardiff. Ainsi, nous validerons le travail entrepris depuis le début du rassemblement » confie Marine Ménager en amont de la rencontre. Un constat partagé par Laure Sansus, qui n’a pas manqué de souligner qu’il faudra se méfier de ces Galloises, mais surtout des conditions climatiques, qui s’annoncent terribles. « Je pense qu’il est nécessaire d’ajouter à cela que les Galloises vont nous attendre. A nous d’être prêtes dans le combat. » Marine Ménager : « Il faut continuer à jouer sur nos points forts tout en déplaçant le jeu car elles vont tout nous fermer. »

Quand le XV de France et l’équipe de France à sept collaborent

Irréprochables dans l’état d’esprit face à l’Italie, les Bleues ont profité de la présence tout au long de la semaine de l’équipe de France à sept pour optimiser leur préparation et découvrir de nouvelles oppositions. « C’est très intéressant de par leur qualité de vitesse et de passe. Elles nous mettent en difficulté puisqu’on fait face à une adversité différente. Pour travailler c’est top ! » s’est enthousiasmée Laure Sansus. Une initiative également saluée par Marine Ménager. « Elles intègrent régulièrement le groupe puisque cela reste avant tout un projet partagé. Leurs qualités permettent de réaliser de belles oppositions et comme elles savent nous mettre en difficulté, on se prépare de la meilleure des manières. »


Photo à la Une : (@FranceRugby)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer