Ski-Glace

Biathlon : Julia Simon « Je savais que je n’avais pas les jambes pour rivaliser »

Lors de la mass start des Championnats du monde de biathlon qui s’est déroulée ce samedi midi, aucune française n’a réussi à monter sur le podium. Voici les réactions de Julia Simon et de Célia Aymonier à l’issue de cette course. Morceaux choisis.

Julia Simon, cinquième de la mass start

« J’ai vibré. Je n’avais pas du tout les jambes aujourd’hui, je suis malade depuis hier, je n’ai plus rien. Je ne savais pas si j’allais prendre le départ parce que je me sentais vraiment vidée. Je savais que je n’avais pas les jambes pour rivaliser. C’était un endroit génial, avec une ambiance de folie. C’est super d’être ici, c’est une vraie chance. C’était la dernière course et je voulais retrouver ma vraiment et ma joie de faire du biathlon. Aujourd’hui j’ai donné tout ce que j’avais, malheureusement ça ne passe pas. »

Célia Aymonier, onzième de la mass start

« Cette performance me fait plaisir, mais ça n’enlève pas mes problèmes de samedi. Je ne me cache pas, je l’assume, il y a des choses à comprendre. Il faut se rendre compte que notre position n’est pas évidente avec les garçons qui font des résultats extraordinaires. On nous demande énormément. C’est un peu de pression pour nous et nos coaches. C’est compliqué à gérer pour nous : il n’y a pas de leader avérée capable de faire des podiums tous les week-ends. C’est en train de se construire, il faut de la patience et de l’indulgence. »


Photo à la Une : (@FFS)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer