Divers

Patinage Artistique : Candeloro ne sera pas président de la FFSG

Philippe Candeloro a annoncé ce vendredi son choix de ne pas se présenter pour être candidat à la présidence de la Fédération Française de Sports de Glace. L’ancien patineur français a expliqué les raisons de cette décision.

Nathalie Péchalat, Marie-Reine Le Gougne, Damien Boyer-Gibaud ou encore Hubert Godefroy : ils ont tous annoncé vouloir prendre la succession de Didier Gailhaguet qui a démissionné en raison des scandales de violences sexuelles au sein de la FFSG. Mais un candidat vient d’annoncer qu’il n’était pas intéressé par ce poste. Il s’agit de Philippe Candeloro, l’ancien double médaillé olympique (1994, 1998), même s’il se porte candidat pour un poste au Conseil Fédéral, il ne sera pas président de la FFSG. Et il s’en est expliqué. Extraits.

« Trop de précipitations ne pourront résoudre les problèmes de fond qui règnent dans notre maison mère depuis plusieurs décennies, car croyez-moi, ce n’est pas qu’une question de personnes… C’est la raison pour laquelle, avec un immense regret, je vous annonce mon impossibilité de postuler à la présidence de la Fédération le 14 mars prochain. En effet, comme vous le savez sans doute mes obligations professionnelles, mettant d’ailleurs en valeur ma discipline, m’oblige à renoncer malgré ma réelle envie de m’investirMon expérience de dirigeant d’association, mon parcours de compétiteur, d’animateur, d’organisateur de galas, de consultant médias, d’intervenant auprès d’entreprises, m’auraient permis en toute légitimité de briguer la présidence de la F.F.S.G. »


Photo à la Une : (@DR)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer