FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : L’interview décalée avec… Cathy Couturier (ASJ Soyaux)

La défenseure de l’ASJ Soyaux Cathy Couturier s’est prêtée au jeu du questions – réponses pour Le Sport au Féminin. Son plus beau souvenir, le club de ses rêves, sa série préférée, la Sojaldicienne la moins technique … Sourires garantis !

Pour Le Sport au Féminin, la défenseure de l’ASJ Soyaux s’est prêtée au jeu du questions – réponses. Découvrez la championne d’Europe U19 sous un autre angle. Sourires garantis !

Votre plus beau souvenir ?

La victoire à l’Euro avec l’équipe de France U19 en Slovaquie, en 2016.

Votre pire souvenir ?

Ma fracture de la cheville il y a deux ans, qui m’a éloignée des terrains pendant neuf mois.

La joueuse qui vous a le plus impressionnée ?

Shirley Cruz (ex joueuse du Paris Saint-Germain ndlr).

Votre club de coeur ?

Le Paris Saint-Germain.

Si vous deviez finir votre carrière dans un club ?

Le PSG aussi !

La joueuse la plus technique à l’ASJ Soyaux ?

J’hésite entre deux joueuses … Je dirais Laura Bourgouin.

La moins technique ?

(Rires) Notre gardienne Romane Munich!

La plus drôle ?

Anais M’Bassidjé.

La plus mauvaise perdante ?

Il y en beaucoup … Je peux me citer, ou Anissa Lahmari !

Ada Hegerberg ou Megan Rapinoe ?

Megan Rapinoe, je la trouve vraiment complète.

Décrivez votre entraîneur Sebastien Joseph ?

Humain.

Si vous n’aviez pas fait du foot, quelle discipline auriez-vous pratiqué ?

Le basketball.

Quel sport aimez-vous le moins ?

La danse.

Votre série préférée ?

Prison Break.

Votre artiste musical préféré(e) ?

(Elle réfléchit). Dadju ! Ou plutôt Maitre Gims !

Quelle joueuse vous a le plus énervé sur le terrain ?

Joker ! Il n’y en a pas vraiment. Une joueuse peut-être désagréable sur un moment puis s’excuser et être différente en dehors du terrain.


Photo à la Une : (@CharentesLibre)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer