Football

Tournoi de France : Les cinq attaquantes à suivre

La première édition du Tournoi de France débute ce mercredi. A l’occasion de ce tournoi amical international organisé par la FFF, un plateau de rêve est attendu avec la présence de quatre grandes nations du football féminin (France, Pays-Bas, Canada et Brésil). Zoom sur cinq attaquantes qui seront surveillées de près lors de ces rencontres de prestige.

Du 4 au 11 mars prochain se déroulera la première édition du tournoi de France, une compétition amicale internationale lancée il y a quelques mois par la FFF. A cette occasion, quatre grandes nations du football féminin mondial croiseront le fer. Et au milieu de cette armada de stars attendues pour venir fouler les pelouses de Calais et Valenciennes, cinq attaquantes seront grandement attendues. Vivianne Miedema (Pays-Bas), Jordyn Huitema (Canada), Marta (Brésil), Christine Sinclair (Canada) et Marie-Antoinette Katoto (France) … Zoom sur ces cinq redoutables attaquantes qui seront à surveillées comme l’huile sur le feu.

Vivianne Miedema (Pays-Bas)

Meilleure buteuse de l’histoire de la sélection nationale des Pays-Bas à seulement 23 ans, Vivianne Miedema sera une fois de plus l’atout offensif numéro un des Oranjes lors de la première édition du Tournoi de France. Depuis quelques saisons, la Batave s’est affirmée comme l’une des meilleures attaquantes de la planète football. Si ses qualités de finisseuse ne font pas de doute, son jeu en une touche est également toujours très précieux et la native de la Haye possède également une superbe vista et est capable de distiller des caviars à ses coéquipières. Avec Arsenal cette saison, elle a inscrit 29 buts et délivré 8 passes décisives en 24 matchs toutes compétitions confondues, avec notamment une performance éblouissante, peut-être la meilleure de l’histoire, le 2 décembre dernier en FAWSL face à Bristol City.

Vivianne Miedema (©FIFA)

Jordyn Huitema (Canada)

A seulement 18 ans, Jordyn Huitema incarne l’avenir et fait partie des étoiles montantes du football féminin mondial. Depuis mai 2019, la jeune pépite canadienne est entrée dans une autre dimension en rejoignant le Paris Saint-Germain. Et si la native de Chilliwack est cantonnée à un rôle de joker de luxe cette saison (derrière Marie-Antoinette Katoto), elle a su se montrer décisive à chaque fois que son entraîneur lui a donné sa chance, notamment en Ligue des Champions (4 buts). Avec les Canucks, Huitema compte déjà 22 sélections pour 6 buts inscrits. Son association en attaque avec l’expérimentée Christine Sinclair promet de faire des étincelles et nul doute qu’elle aura à coeur de briller lors du Tournoi de France avec des rencontres de prestige qui attendent le Canada.

Jordyn Huitema (©PSG Féminines)

Marta (Brésil)

Qui dit Brésil dit Marta. A 34 ans, la légende de la Seleçao et l’une des icônes mondiales du football féminin a encore quelques belles années devant elle. Nul doute qu’elle rendra de fiers services à sa sélection jusqu’au terme de sa carrière. Et alors que les Auriverdes restent sur une élimination en huitièmes de finale du dernier Mondial 2019 en France, elles se préparent actuellement pour LE rendez-vous de l’année, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Deux fois médaillée d’argent avec le Bresil en 2004 et 2008, celle qui a été élue à six reprises meilleure footballeuse de l’année par la FIFA rêve d’emmener son pays sur le toit du monde et de décrocher la plus belle des médailles. Lors du Tournoi de France, Marta et les Brésiliennes auront en tout cas l’occasion de se jauger face à des grandes nations du football féminin mondial. Et l’attaquante des Orlando Prides (NWSL) aura très certainement un rôle prépondérant à jouer. Une fois de plus.

Marta (©FIFA)

Christine Sinclair (Canada)

Que dire de Christine Sinclair. En janvier dernier, la Canadienne est entrée dans l’histoire du football féminin en devenant la meilleure buteuses de tous les temps en sélection nationale. Considérée comme une légende dans son pays, l’attaquante des Canucks a battu le record détenu par l’Américaine Abby Wambach et ses 184 buts sous la tunique des Etats-Unis. Depuis deux décennies (!), Christine Sinclair porte fièrement les couleurs de son pays et nul doute que les défenses de la France, du Brésil et des Pays-Bas la surveilleront comme l’huile sur le feu lors du Tournoi de France.

Christine Sinclair (©Canada Soccer)

Marie-Antoinette Katoto (France)

Oubliée la déception de sa non-sélection pour la Coupe du Monde 2019 en France, Marie-Antoinette Katoto est de retour dans le groupe France depuis quelques mois. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’attaquante parisienne a su saisir sa chance. Face au Kazakhstan tout d’abord en octobre dernier, la jeune pépite tricolore a inscrit un but et délivré une passe décisive. Quelques jours plus tard, elle a également fait trembler les filets quelques minutes après avoir remplacé Valérie Gauvin. A l’occasion du Tournoi de France, Corinne Diacre devrait très probablement titulariser Marie-Antoinette Katoto, qui aura l’occasion de se montrer et de s’imposer définitivement en équipe de France. Car à seulement 21 ans, la Francilienne incarne l’avenir et a tout pour marquer de son empreinte l’histoire de l’équipe de France.

Marie-Antoinette Katoto (©FFF)

Photo à la Une : (@FIFA)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer