FootballFootball : Equipe de France

Tournoi de France : France-Brésil, souvenirs, souvenirs

L’équipe de France dispute ce samedi soir à Valenciennes (21h) son deuxième match du Tournoi de France, face au Brésil, une équipe que les Bleues avaient battues difficilement en huitièmes de finale de la dernière Coupe du monde en France (2-1, a.p.). Après le succès inaugural face au Canada (1-0), les joueuses de Corinne Diacre veulent enchaîner face à Marta et ses coéquipières.

C’était il y a quelques mois. Il faisait chaud. Il faisait beau. Les Bleues avaient le sourire, au bout de la nuit. Le public aussi. Grâce à une réalisation d’Amandine Henry lors des prolongations, l’équipe de France arrachait son ticket pour les quarts de finale de sa Coupe du monde (2-1, a.p.). En face le Brésil. Comme on se retrouve.

Ludmila, Marta et consorts promettent l’enfer aux Bleues

Pour le compte de la deuxième journée du Tournoi de France, que l’équipe de France mène pour l’instant, les joueuses de Corinne Diacre retrouvent le Brésil de Marta, déterminé à briller dans la compétition, après un nul convaincant arraché face aux vices-championnes du monde hollandaises mercredi soir (0-0). Porté par ses parisiennes, Formiga et Luana, ainsi que par la fougue de l’attaquante de l’Atlético Madrid, Ludmila, le Brésil entend bien déstabiliser les Bleues, victorieuses du Canada (1-0) par la plus petite des marques, mais sans trembler.

Viviane Asseyi, ce nouveau rôle lui va si bien

Si la sélectionneuse de l’équipe de France a confié vouloir faire tourner son effectif durant la compétition et qu’aucune joueuse n’enchaînerait les trois rencontres (la France rejouera mardi 10 mars face aux Pays-Bas pour la dernière journée du Tournoi de France), Viviane Asseyi, buteuse sur coup franc face au Canada, pourrait être reconduite dans ce nouveau rôle de numéro dix qui semble lui aller comme un gant. « Je l’ai vue jouer à Bordeaux dans ce rôle-là et j’ai trouvé que c’était intéressant, déclarait Corinne Diacre à l’issue du succès des siennes. J’ai des joueuses interchangeables, en tout cas offensivement. C’est bien, ça donne plusieurs solutions, ça m’a donné l’occasion de la tester à ce poste-là. » Pour le reste, Eugénie Le Sommer et Valérie Gauvin pourraient retrouver une place de titulaire en attaque.


Photo à la Une : (@FIFA)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer