Football

She Believes Cup : L’Angleterre sur le fil face au Japon, les Etats-Unis au finish contre l’Espagne

Dimanche lors de la deuxième journée de la She Believes Cup, l’Angleterre s’est imposé au bout du suspense face au Japon (1-0), grâce à un but en toute fin de match de l’inévitable Ellen White (83′). De son côté, l’Espagne a craqué dans le money-time mais n’a pas démérité face aux Etats-Unis (1-0).

Ellen White sauve les Lionesses

Quelques jours après sa défaite en ouverture de la She Believes Cup face aux Etats-Unis, l’Angleterre s’est rassuré en s’imposant face au Japon (1-0). Tenues en échec pendant une grande partie de la rencontre face à des Japonaises toujours difficile à bouger, les Lionesses ont été sauvées en fin de match par l’inévitable Ellen White (1-0, 83′). Une victoire sans la manière pour les filles de Phil Neville qui assurent l’essentiel et qui affronteront l’Espagne le 11 mars prochain pour leur troisième et dernier match à la She Believes Cup 2020.

L’Espagne se rapproche du gotha mondial

Petit à petit, l’Espagne se rapproche de ce qui se fait de mieux sur la planète football féminin. En plein essor depuis plusieurs années, la Roja continue sa progression et confirme qu’il faudra compter sur elle dans les années à venir. Dimanche, la formation ibérique retrouvait les Etats-Unis, quelques mois après leur confrontation en huitièmes de finale de la Coupe du Monde 2019. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Espagnoles ont tenu tête aux superstars américaines (60% de possession de balle, 200 passes de plus, 9 tirs). A l’expérience, les Stars and Stripes ont arraché la victoire dans les ultimes minutes du match sur une réalisation de Julie Ertz (1-0, 87′). Prochain rendez-vous pour les championnes du monde le 12 mars prochain face au Japon.

Les Espagnoles ont tenu tête aux superstars américaines (©SeFutbolFem)

Photo à la Une : (@SeFutbolFem)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer