Football

SheBelieves Cup : Les joueuses américaines maillots à l’envers en guise de protestation

Megan Rapinoe et les championnes du monde américaines sont entrées sur la pelouse maillot à l’envers, ce mardi, à l’occasion de leur dernière rencontre de la compétition face au Japon. Le motif ? Un document juridique de leur Fédération qui justifie l’inégalité salariale entre joueurs et joueuses de la sélection américaine.

À l’occasion de leur dernier match de la SheBelives Cup face au Japon (3-1), les championnes du monde sont entrées sur le terrain avec leur maillot retourné, afin de cacher le logo de la Fédération américaine de football (US Soccer).

Un acte de protestation qui fait suite à la publication d’un document juridique révélé par BuzzFeed et qui justifie les différences salariales entre les joueuses de la sélection et leurs homologues masculins. « Le travail d’un [joueur de l’équipe nationale masculine] comporte plus de responsabilités au sein de US Soccer que le travail d’une joueuse [de l’équipe nationale féminine] » précise le document, qui souligne également des différences biologiques entre les femmes et les hommes pour justifier les propos.

Le président de la Fédération américaine de football, Carlos Cordeiro, a présenté ses excuses après la polémique. « Au nom d’US Soccer, je présente sincèrement mes excuses pour l’offense et la douleur causées par les propos tenus devant la cour, qui ne reflètent pas les valeurs de notre fédération et notre formidable admiration envers notre équipe nationale féminine. »


Photo à la Une : (@DR)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer