FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Jean-Luc Vasseur (Olympique Lyonnais) réagit à la suspension du championnat

Ce jeudi, la Fédération Française de Football a annoncé la suspension provisoire pour une durée indéterminée de toutes ses compétitions. L’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, Jean-Luc Vasseur, a réagi à cette décision.

Le jeudi 12 mars 2020 aura marqué un tournant dans la gestion de l’épidémie du Coronavirus dans l’Hexagone. Suite à l’allocution du Président de la République Emmanuel Macron, la quasi totalité des compétitions sportives sur le sol français ont été logiquement suspendues. Dans la foulée du discours du Président, la FFF a publié un communiqué annonçant l’arrêt provisoire de toutes les compétitions. La D1 Arkema est donc mise en pause pour une durée indéterminée. L’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, Jean-Luc Vasseur, est revenu sur cette situation forcément difficile à gérer pour les coachs. Extraits.

Les mots de Jean-Luc Vasseur (Olympique Lyonnais)

«On a d’abord écouté l’allocution du président Emmanuel Macron. La Fédération a pris une décision forte, que l’on accepte bien sûr, Aujourd’hui, il faut s’adapter. J’ai discuté avec mes joueuses du processus à venir et du fait que nous n’aurons aucune rencontre avant un petit moment. On ne connaît pas la date de reprise, ce qui nous gêne dans l’organisation. Elles sont au repos ce vendredi puisqu’il n’y a pas de match ce week-end et qu’elles revenaient toutes de leur sélection.  Elles avaient besoin de souffler. Avec le temps qui nous est accordé, on va pouvoir soigner nos petits pépins physiques comme pour Delphine Cascarino, qui a un petit problème à la cuisse. On va continuer de s’entraîner le plus longtemps possible car c’est une période assez compliquée à gérer, indique-t-il. On a devant nous une période d’au moins quinze jours et l’on s’y prépare. »


Photo à la Une : (@OLFéminin)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer