Cyclisme

Cyclisme : Marie Le Net, la pépite tricolore qui ne cesse de grandir

Deuxième de l’américaine avec Clara Copponi lors des derniers Mondiaux de cyclisme sur piste, Marie Le Net a aussi réussi à qualifier l’équipe de France de poursuite pour les Jeux Olympiques. La jeune française possède un talent indéniable. Portrait.

Comment ne pas évoquer Marie Le Net après les mois difficiles qu’elle a connu. « Je n’ai plus envie, je suis perdue ». Le 2 août dernier, la Française était en plein burn out. Au bout du rouleau, elle déclarait vouloir mettre de côté le vélo pour quelques temps. Un mois plus tard, elle se remettait en selle. Pour le plus grand bonheur de tous les fans de cyclisme. Portrait d’une jeune femme dont le talent reste encore à polir.

Un palmarès déjà bien fourni

À tout juste 20 ans, Marie Le Net est l’une des cyclistes les plus complètes du circuit. La Bretonne a été championne de France du contre la montre junior en 2017 avant d’être médaillée d’argent aux Championnats du monde sur route toujours en junior un an plus tard. Elle a également remporté deux médailles de bronze sur piste aux Championnats du monde juniors 2017. En deux années, la Tricolore s’est forgée un des plus peau palmarès parmi les jeux cyclistes mondiales. La Pontivyenne a aussi été championne de France par équipe en 2017 aux côtés de Coralie Demay, Maryanne Hinault, Typhaine Laurance et Lucie Jounier. De quoi lui permettre d’être considérée comme l’un des plus grands espoirs du cyclisme français.

Marie Le Net et Clara Copponi sont vice-championnes du monde en titre de l’américaine

Des capacités sur route et sur … piste

Marie Le Net possède en plus la particularité d’être aussi performante sur route que sur piste. Elle fut championne du monde de l’américaine junior en 2018 avec Victoire Berteau. Les Mondiaux de Berlin disputés en février dernier nous ont rappelé à quel point la Française était performante dans les vélodromes. La pépite du cyclisme mondial est repartie d’Allemagne avec une deuxième place prise avec Clara Copponi sur l’américaine. Un résultat exceptionnel avec une de ses grandes copines qui a seulement un an de plus qu’elle. Quelques jours avant ça, les Bleues de la poursuite avaient validé leur qualification pour Tokyo et les Jeux Olympiques. Et Marie Le Net était bien évidemment de la partie.

Elle court pour une équipe française

La Morbihannaise court depuis un peu plus d’un an sous les couleurs de la FDJ-Nouvelle Aquitaine Futuroscope. Après avoir signé en professionnel dans cette équipe en 2019, la Tricolore a prolongé en octobre de deux saisons avec l’équipe de Stephen Delcourt. Ce dernier, qui mise énormément sur sa jeune protégée, avait déclaré : « On veut aller encore plus loin avec Marie. C’est une athlète hors norme. » Des mots qui ont de quoi donner beaucoup d’espoirs au cyclisme français qui compte également d’autres prodiges comme Clara Copponi. La grande amie de … Marie Le Net.


Photo à la Une : (@Nicolas Créach)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer