Football

Eugénie Le Sommer (OL) : « L’Euro des garçons va tout bouleverser »

L’attaquante internationale française de l’Olympique Lyonnais s’est confiée dans les colonnes de L’Équipe sur la situation actuelle liée à la pandémie de coronavirus, qui bouleverse le paysage sportif. Pour elle, le report de l’Euro masculin pourrait avoir des conséquences sur l’Euro 2021 féminin.

« On ne sait pas du tout quand l’épidémie va régresser, a confié Eugénie Le Sommer. Donc c’est forcément l’incertitude totale pour les compétitions. On attend mardi pour avoir les directives de l’UEFA. Le principal, c’est le contrôle de l’épidémie. Les compétitions reprendront quand la situation sanitaire sera redevenue normale. Aujourd’hui, c’est au jour le jour, et c’est impossible de savoir ce qu’il va se passer. Les choses vont très vite. Mercredi, on discutait pour savoir quand aurait lieu le match face au Paris Saint Germain, jeudi matin, c’était à huis clos, et jeudi soir, c’était annulé. Donc, on attend et on verra bien. En tant que sportive professionnelle, c’est difficile parce qu’on ne sait pas quand sera notre prochain match. On va s’entraîner et essayer de garder la forme. Mais peut-être que notre prochaine rencontre sera dans deux mois, ou plus.

L’Euro 2021 reporté également ?

Si jamais les entraînements n’étaient pas maintenus, il faudrait qu’on s’organise pour faire chacune une préparation dans notre coin. Il faut faire avec. C’est comme ça, a-t-elle déclaré, avant d’évoquer l’Euro 2021, qui pourrait à son tour être reporté si l’Euro 2020 était décalé d’un an. Cela peut poser un problème d’avoir les deux compétitions en même temps. Est-ce que l’Angleterre peut organiser les deux événements en même temps ? L’Euro des garçons va bouleverser tout cela. C’est très difficile de se dire que notre prochaine compétition serait dans deux ans et demi. Je ne crois pas que reporter notre Euro (prévu du 7 juillet au 1er août 2021) serait la bonne solution. Le mieux, c’est peut-être de modifier les dates pour que les deux compétitions ne se marchent pas sur les pieds. »


Photo à la Une : (@Damien LG/OL)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer