BasketBasket : LFB

LFB : Annuler la saison ? La meilleure option pour Tony Parker

Pour Tony Parker, président de l’ASVEL, il est impossible de reprendre les championnats de LFB et de Jeep Elite à l’issue de la crise sanitaire que vit le pays.

Quelle avenir pour le championnat de LFB ? Une reprise de la saison dès la fin des mesures de confinement décrétées par le gouvernement ? Le calendrier risque de s’alourdir et les matchs risquent de s’enchaîner, entre les compétitions européennes, la fin de la saison régulière et les playoffs dans la foulée. Pour Tony Parker, président du LDLC ASVEL Féminin et Masculin, une annulation de la saison reste l’option la plus viable et envisageable. Interrogé en conférence de presse, l’ancien meneur des Spurs a clamé son envie de voir les compétitions annulées.

« Je pense que la solution la plus intelligente, c’est d’annuler. Annuler la saison, pas de champion, pas de relégation, et que l’on puisse se préparer le plus tôt possible pour la saison prochaine. Tout le monde va avoir de grosses pertes. Comment va-t-on voir l’avenir ? Ca va prendre beaucoup de temps […] Mais maintenant, je pense qu’il faut arrêter les faux espoirs. On ne va pas reprendre la saison. »

Les clubs fixés le 28 mars prochain

La Fédération Française de basket-ball décidera lors d’un bureau fédéral organisé par visioconférence de l’annulation ou non des compétitions placées sous son égide, avec en première ligne le championnat de LFB. L’avis de Tony Parker, président de l’équipe championne en titre, pèsera forcément dans la balance. Verdict de la FFBB le 28 mars prochain.


Photo à la Une : (@©TV5 Sports)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer