DiversSur la route de Tokyo

Kayak : Camille Prigent « Dans un an, je pourrai avoir le niveau pour aller chercher les meilleures »

Meilleure Française au classement mondial en kayak slalom cette année, Camille Prigent devait participer aux sélections olympiques le week-end dernier. La compétition a été annulée, tout comme les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. La championne olympique de la jeunesse 2014 a répondu à nos questions. Entretien.

Vous deviez avoir les sélections olympiques le week-end dernier…

Les sélections ont été reportées en raison du coronavirus. On n’avait d’ailleurs aucune date de report, car on ne savait pas quand on allait sortir du confinement. Ils nous avaient dit qu’elles n’auraient pas lieu avant le 20 avril, afin de voir déjà si les Jeux Olympiques allaient être maintenus ou non. C’est quand même mieux, car on aurait su assez tard si on était qualifié ou non et on n’aurait pas été dans notre meilleur état de forme.

Quelle a été votre première réaction après l’annonce du report des JO ?

Je trouve que c’est la bonne décision. La priorité n’est pas au sport en ce moment, mais à la santé. Il faut surtout se concentrer pour trouver une solution face au coronavirus. Je ne sais pas si ça aurait été très malin de regrouper autant de monde si on était sorti du confinement. Je trouve que les Jeux Olympiques n’étaient vraiment pas la priorité en ce moment. Je suis soulagée qu’ils aient annoncé le report et que l’on n’ait pas à attendre.

C’est aussi un soulagement ?

Je suis contente qu’on ait eu une décision. Le plus dur était d’attendre et de ne pas savoir quand on allait pouvoir s’entraîner. On est fixé et on peut se préparer pour 2021. Ça ne me perturbe pas trop. Je trouve qu’en tant que sportive, on a de toute façon l’habitude de s’entraîner. On travaille d’autres choses à la maison et on va devoir adapter la saison de cet été. On ne sait pas non plus quelles compétitions vont être maintenues dans les mois à venir.

Quel impact va avoir cette décision sur votre préparation?

Je pense que je vais être un peu moins stressée. Il faut qu’on reste chez nous pour lutter contre le Covid-19. C’est un peu rassurant et je peux me concentrer sur d’autres points. Je vais visionner d’autres vidéos de kayak et diversifier mes pratiques au niveau de la musculation. Il faudra voir aussi la date des sélections olympiques. On pourra construire une préparation une fois qu’on aura la date des Jeux Olympiques. Si les sélections sont dans très longtemps, pourquoi pas faire un break maintenant.

En 2021, l’objectif sera de remporter une médaille ?

C’est sûr que je me dis que j’aurais pu me sélectionner cette année, mais j’aurais peut-être été peu juste pour décrocher une médaille. En un an, je peux encore énormément progresser. L’année prochaine, je pourrai avoir le niveau pour aller chercher les meilleures mondiales. L’objectif sera de décrocher une médaille en 2021.


Photo à la Une : (@DR)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer