FootballFootball : Championnats étrangers

Keira Walsh (Manchester City), cœur de Citizens

Elle est l’une des meilleures joueuses de sa génération et représente l’avenir des Lionesses. À seulement 22 ans, Keira Walsh est déjà un pilier à Manchester City, son club de toujours. Retour sur le début de carrière d’une pépite, qui réalise actuellement sa meilleure saison, après avoir failli tout arrêter l’été dernier.

Keira Walsh n’a beau avoir que 22 ans, elle est aujourd’hui l’une des meilleures joueuses d’Europe. Mais une telle précocité n’a rien d’étonnant puisqu’à seulement 12 ans, elle figurait déjà parmi les sélectionnées de l’équipe d’Angleterre U15. Et depuis, elle a continué de ne pas perdre de temps : premier match avec Manchester City à 17 ans, première sélection chez les Lionesses à 20 ans, premier capitanat lors de la SheBelieves Cup à 21 ans et première Coupe du monde à 22 ans. Et son palmarès a déjà de quoi impressionner : une FAWSL, trois Continental Cup, deux FA Cup et une SheBelieves Cup en sélection. C’est dire si son avenir s’annonce excitant !

Une milieu de terrain qui excelle dans les passes

Milieu de terrain moderne, Keira Walsh est aussi efficace dans la récupération que dans la relance. Ses passes millimétrées sont d’ailleurs souvent louées par ses coéquipières dans les interviews d’après-match. Et régulièrement, la FA partagent ses plus belles œuvres de précision, à l’image de ce centre déposé sur la tête de Lauren Hemp, début février :

Et devant le but, elle n’est pas en reste non plus. Si elle reconnaît volontiers qu’elle ne marque pas souvent et qu’il s’agit d’un champ de progression pour elle, il faut cependant souligner que la plupart de ses buts sont des bijoux. Comme en témoigne cette frappe lointaine contre Birmingham, au mois de janvier :

Elle a envisagé d’arrêter le football après la Coupe du Monde

Malgré toutes ces performances, Keira Walsh a pourtant connu des instants de doute l’été dernier. Après sa première Coupe du monde, elle a même envisagé de tout arrêter. Pourtant, en terminant à la 4e place, les Lionesses n’ont pas eu à pâlir de leur parcours dans la compétition, d’autant qu’elles ont généré dans tout le pays, une vague de popularité sans précédent pour le football féminin. Mais avec la reconnaissance viennent les critiques… Et c’est cela qui a été difficile à gérer pour Keira Walsh. Il y a quelques semaines, elle revenait d’ailleurs sur cet épisode dans The Guardian : « J’avais probablement sous-estimé l’attention qui allait être portée sur les matchs de la Coupe du monde. J’ai vraiment eu du mal avec les critiques qui ont fait suite à la compétition. Il y a des moments où je me disais ‘Est-ce que c’est vraiment pour moi ? Est-ce que j’ai encore envie de jouer au football ?’.  […] Je crois que les gens ont eu tendance à oublier que c’était mon premier grand tournoi. […] Et comme je joue au haut-niveau avec Manchester City depuis 5 ans, je pense qu’on oublie que je n’ai que 22 ans. »

Pour se remotiver, elle a même envisagé de quitter son club de toujours et a longtemps été annoncé du côté de l’Olympique Lyonnais ou de l’Atletico Madrid…

Une vraie Citizen

… mais c’est bien avec Manchester City qu’elle a retrouvé les terrains et le moral en août dernier. Et bien lui en a pris car elle réalise probablement sa meilleure saison depuis le début de sa carrière. Bien conscients de cela, les dirigeants mancuniens viennent de lui faire signer un nouveau contrat de trois ans. Pour celle qui a grandi en vibrant devant les exploits de l’équipe masculine du club, cette deuxième prolongation avec son club de cœur avait un forcément un goût particulier : « C’est fou ! C’est important pour moi d’avoir renouvelé mon contrat avec le club que je supporte depuis l’enfance. C’est un moment spécial dans ma carrière. […] Il n’y a aucun autre endroit où j’aimerais être. Je me sens en confiance en jouant ici. »

Alors Keira Walsh, Citizen à vie ? Pas impossible… Surtout si le championnat anglais confirme qu’il est en train de devenir l’un des meilleurs du monde.


Photo à la Une : (@DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer