Football

Zoom sur … Danielle Van de Donk (Arsenal), la pépite oranje

Titulaire indiscutable à Arsenal et cadre de l’équipe nationale des Pays-Bas, Danielle Van de Donk (28 ans) fait partie des meilleures joueuses de la planète football féminin. La meneuse de jeu possède une palette complète et crève l’écran à chacune de ses sorties. Portrait.

Un profil atypique

C’est le genre de joueuse qui fait vibrer les fans de ballon rond à chacune de ses sorties sur les carrés verts. Le genre de joueuse que tout entraîneur rêve d’avoir dans son onze de départ. Assez petite (1m60) , Danielle Van de Donk mise tout sur la technique et possède toutes les qualités d’une numéro 10. Vista, vision du jeu, aisance des deux pieds et capacité à débloquer les situations sur coups de pieds arrêtés. Quand son équipe est dans le dur, elle sait conserver le ballon pour faire souffler ses coéquipières. La Néerlandaise est un vrai poison et reste un danger permanent pour les défenses adverses.

Toujours présente dans les grands rendez-vous

L’un des grands moments de la carrière de la Batave restera son but inscrit en demi-finale de l’Euro 2017. Opposés à l’Angleterre, les Pays-Bas s’étaient imposés sur le score de (3-0). Si Vivianne Miedema, l’autre pépite néerlandaise, avait ouvert la marque, Danielle Van de Donk avait fait mouche pour inscrire le but du break à l’heure de jeu, qui avait propulsé son pays en finale de l’Euro. Une Coupe d’Europe remporté quelques jours plus tard par les Néerlandaises, devant leur public face aux Danoises (4-2). En 2019 sur le sol français, elle a également fait partie des artisanes du superbe parcours de son pays, battu en finale par les Etats-Unis. Avec son club d’Arsenal, elle est un maillon essentiel et forme un duo infernal avec sa compatriote Vivianne Miedema. En 74 apparitions avec les Gunners, son bilan est impressionnant : 28 buts et près de 20 passes décisives, en 74 apparitions.

Danielle Van de Donk avec les Pays-Bas lors de la Coupe du Monde 2019 en France (©FIFA)

Un palmarès bien garni

A 28 ans, la numéro 7 du club londonien possède un palmarès bien garni. Si elle n’avait pas remporté de trophée lorsqu’elle évoluait aux Pays-Bas (Willem II, VVV Venlo puis PSV Einghoven), elle s’était révélée aux yeux du grand public avec les Boeren (PSV), où elle avait inscrit 30 buts en 53 titularisations. Son plus grand succès et probablement son plus beau titre, restera la Coupe d’Europe remporté en 2017 avec les Pays-Bas. En club, la Néerlandaise a presque tout gagné avec Arsenal. Un titre de champion d’Angleterre en 2018/2019, une Continental League Cup en 2017/2018 et une Women’s FA Cup en 2015/2016. Seul trophée manquant, la plus prestigieuse des compétitions, la Ligue des Champions. Et si l’édition 2019/2020 est actuellement mise en pause en raison de la pandémie du coronavirus, Danielle Van de Donk et les ladies d’Arsenal croiseraient la route … du PSG en quart de finale, pour une double confrontation qui s’annonce déjà explosive.


Photo à la Une : (@FIFA)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page