FootballFootball : D1 Arkema

Katarzyna Kiedrzynek (PSG) : « Après 7 ans ici, je ne peux pas être heureuse de m’en aller »

Après sept saisons passées au club, Katarzyna Kiedrzynek va s’en aller. En fin de contrat, la gardienne polonaise ne sera pas prolongée par le club de la capitale. Joueuse la plus ancienne de l’effectif parisien, Kiedrzynek s’est confiée pour Le Parisien sur son départ. Elle est visiblement très émue. Extraits

A 29 ans et après sept saisons dans les cages parisiennes, Katarzyna Kiedrzynek va faire ses bagages. Même si son nouveau club n’a pas encore été annoncé, la Polonaise pourrait rebondir du côté de la Frauen Bundesliga. Pour Le Parisien Katarzyna Kiedrzynek s’est exprimée sur cette longue page de sa carrière qui se tourne : « Après 7 ans ici, je ne peux pas être heureuse de m’en aller, je laisse derrière moi une longue histoire et plein d’amis. J’avoue que j’ai versé ma petite larme… Mais c’est le bon moment« , a-t-elle expliqué.

Alors qu’elle a peu à peu perdu sa place dans les cages au profit de Cristiane Endler, Katarzyna Kiedrzynek a clamé son envie de retrouver du temps de jeu : « Je n’ai pas beaucoup joué ces derniers temps, sans que je sache vraiment pourquoi. J’ai envie de jouer, de gagner des titres, la Ligue des champions, a-t-elle déclaré avant d’ajouter « quand on reste longtemps dans un club, on a parfois du mal à conserver son niveau de motivation. Moi, je ne l’ai jamais perdu. Vu la situation, j’aurais pu me dire qu’il aurait été préférable de partir avant. Mais en réalité, j’ai beaucoup appris ici. J’ai connu des moments difficiles, mais j’ai surtout vécu de très jolies choses.«

Un lien fort avec les supporters

Durant son passage au Paris Saint-Germain, Katarzyna Kiedrzynek était une des chouchoute des supporters. « Je suis amoureuse à vie des supporters de Paris. Et ça, ça ne changera jamais ! », a-t-elle déclaré. La gardienne polonaise a tenu à adresser un message aux supporters, toujours bienveillants avec elle : « A Cardiff, lorsque j’ai tiré ce pénalty de merde, on m’a traité de pieds carrés et tout un tas d’autres choses. Eux ne m’ont pas lâchée. J’étais inconsolable, mais leur soutien m’a vraiment remonté le moral. Ils ont été là pour moi, je me suis jurée d’être toujours là pour eux. Ils sont à jamais dans mon coeur« . Katarzyna Kiedrzynek va donc faire partie des potentiels nombreux départs que la D1 Arkema pourrait connaître cet été. C’est une page qui se tourne pour Paris.


Photo à la Une : (@Getty)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer