HandballHandball : Ligue Butagaz Énergie

LBE : 3 choses à savoir sur… Marta Mangué (BBH), future joueuse de Bourg-de-Péage

La joueuse espagnole de 37 ans s’apprête à quitter Brest pour rejoindre Bourg-de-Péage. Arrivée en 2015 en Bretagne, elle aura conquis le coeur des supporters. Retour sur certains moments forts de sa carrière.

Marta Mangué est une handballeuse très appréciée en Bretagne. Plus que la sportive, c’est la femme qui est si adorée par les fans bretons. À 37 ans et après cinq saisons passées au BBH, Marta Mangué va refermer la page de son histoire avec Brest. Pour en ouvrir une autre avec Bourg-de-Péage. En arrivant chez le neuvième de la dernière saison de LBE, elle ne souhaite surtout pas régresser. Mais au contraire, encore tout faire pour apporter sa pierre à l’édifice dans un nouvel environnement. Voici trois choses à retenir de la joueuse espagnole.

Elle va connaître son troisième club en France

Après avoir débuté sa carrière professionnelle au Rocasa Gran Canaria en Espagne, Marta Mangué a joué pour deux autres clubs de son pays – et remporter trois fois le championnat – avant de faire le grand saut vers le Danemark et la Team Esbjerg. Avec le club danois, l’arrière droite ou demi-centre passe un vrai cap dans sa carrière. Mais au bout de quatre années, elle se dirige vers le ZRK Zajecar (Croatie), un club avec lequel elle remporte deux fois le titre national avant de s’envoler vers la France en 2013 en rejoignant les rangs de Fleury. Elle est notamment championne de France en 2015. Arrivée à Brest la même année, l’Espagnole permet notamment aux Bretonnes de remonter dans l’élite à l’issue de la saison 2016. La joueuse de 37 ans a également remporté deux fois la Coupe de France avec le BBH. Elle rejoindra donc Bourg-de-Péage dans les prochaines semaines pour connaître son troisième club tricolore.

Elle a aussi été performante avec l’Espagne

Auteure de plus de 300 matchs entre 2010 et 2017 avec la sélection espagnole, Marta Mangué aura fièrement porté les couleurs de son pays. Avant d’annoncer sa retraite internationale il y a trois ans, l’Espagnole a notamment été médaillée de bronze aux Jeux Olympiques 2012 à Londres. Un an après être montée sur la troisième du podium lors des Championnats du monde organisés au Brésil. Avec la Roja, elle a même été deux fois finaliste des Championnats d’Europe lors des éditions 2008 et 2014. D’un point de vue personnel, Marta Mangué avait été élue meilleure arrière droite du Mondial 2009 et surtout meilleure demi-centre des JO 2012. Une juste récompense pour une joueuse redoutable qui a toujours su mettre en avant sa hargne et sa mentalité de gagnante.

Elle est appréciée de tous

Souvent adoubée par le public breton, qui n’a pas pu lui dire au revoir comme il le voulait en raison de l’arrêt précipité de la saison, Marta Mangué a déjà reçu de très beaux compliments de la part de son futur entraîneur. Camille Comte a déclaré quelques jours après la signature de l’Espagnole à Bourg-de-Péage : « C’est bien entendu la recrue de la plus grande envergure dans notre jeune histoire du club à haut niveau. Outre ses immenses talents sur le terrain, Marta s’inscrit aussi dans le projet pédagogique de notre secteur professionnel par sa volonté forte et sincère d’accompagner les jeunes du centre de formation. » Un premier signe d’affection qui n’est sûrement pas le dernier pour une joueuse qui va manquer au groupe brestois la saison prochaine.


Photo à la Une : (@BBH)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer