FootballFootball : D1 Arkema

Qui est Sara Björk Gunnarsdottir, la probable future recrue de l’Olympique Lyonnais

Depuis plusieurs semaines, deux noms reviennent avec insistance pour venir renforcer l’Olympique Lyonnais. Ceux de Lola Gallardo et de Sara Björk Gunnarsdottir. Après la présentation de la gardienne de l’Atlético, zoom sur l’internationale islandaise. Voici trois choses à savoir sur cette dernière.

Elle a débuté en sélection à 16 ans

Sara Björk Gunnarsdottir est une footballeuse qui a gravi les échelons à la vitesse de l’éclair. Alors qu’elle compte plus de 131 sélections avec l’Islande, la milieu de terrain a débuté sa carrière internationale à seulement 16 ans. Une précocité qui lui a permis de participer à trois Championnats d’Europe (2009, 2013 et 2017). Si sa sélection, récemment lourdement défaite par les Bleues, n’est pas l’une des meilleures mondiale, plusieurs joueuses de ce pays sont performantes. Celle qui a marqué 20 buts sous le maillot islandais est d’ailleurs la capitaine de sa sélection depuis 2014. La preuve de son importance primordiale pour les bleu et blanc.

Elle évolue à Wolfsburg

Après avoir débuté sa carrière professionnelle dans son pays de naissance, en jouant notamment pendant deux ans au Breioablik Kopavogur, Sara Björk Gunnarsdottir a décidé de rejoindre le championnat suédois en 2011 . En cinq saisons passées sous les couleurs du FC Rosengard, l’Islandaise a marqué 33 buts en 108 matchs. Elle a également remporté quatre fois le titre national. Depuis quatre ans, la joueuse d’1m70 évolue au Vfl Wolsburg. Avec le club allemand, elle a notamment été finaliste de la Ligue des champions en 2016 et en 2018. Tout en remportant trois fois le championnat national (2017, 2018 et 2019) et quatre fois la Coupe d’Allemagne (2016, 2017, 2018, 2019). « SBG » est aujourd’hui l’une des joueuses phares de l’effectif de son équipe.

Elle possède une très bonne vision du jeu

La milieu de terrain de 29 ans a l’habitude d’évoluer dans l’axe. Capable d’être titularisée dans un poste plus défensif, elle peut aussi être très intéressante plus haut sur le terrain. Ses coachs ont toujours loué sa vision du jeu et elle pourrait ainsi parfaitement remplacer Dzsenifer Marozsan, en instance de départ. Élue meilleure joueuse islandaise du monde à six reprises, elle a été adoubée il y a quelques années par son ancien coach à Wolfsburg. Ralf Kellermann avait notamment dit : « Sara s’est vite acclimatée chez nous et est devenue une pièce maîtresse de l’équipe dès son arrivée ». Il est peut-être désormais temps pour la principale intéressée de rejoindre l’Olympique Lyonnais ? Seul l’avenir nous le dira.


Photo à la Une : (@DR)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer