FootballFootball : D1 Arkema

Ada Hegerberg (OL) : « Je pense que le moment est opportun pour tirer des leçons »

La Norvégienne s’est exprimée pour l’UNESCO sur la situation sanitaire que le monde traverse. Elle a rappelé qu’il fallait rester prudent et que cette crise pourrait ouvrir la porte à une nouvelle manière de vivre.

Alors que l’on sait qu’elle est porteuse de nombreuses causes, Ada Hegerberg s’est exprimée sur le confinement. Pour la Ballon d’Or 2018 et comme pour beaucoup de sportives, « le confinement et l’isolement n’ont pas été faciles ». Toutefois, la star du football féminin a tenu à rappeler la raison pour laquelle il était si important de le respecter : « Nous l’avons fait pour nos systèmes de santé, pour nos hôpitaux, pour les docteurs et les infirmières ». Avant d’appeler à la plus grande vigilance et à une cohésion plus importante : « En faisant preuve de solidarité, nous pouvons en tirer un avenir meilleur ». Selon la Lyonnaise, la crise sanitaire actuelle pourrait avoir des conséquences importantes sur notre société.

« Les gouvernements auront un rôle important à jouer »

Pour la buteuse lyonnaise, ce sont les États qui devront être en première ligne pour sortir les populations de cette crise du coronavirus. « Les gouvernements auront un rôle important à jouer afin d’aider ceux qui ont souffert de la crise et ceux qui en souffriront », a expliqué la deuxième meilleure buteuse de la saison de D1 Arkema. Selon cette dernière, les gouvernements en place devront éviter qu’une telle crise se répète et elle pense que les choses devront changer à l’avenir : « Je pense que le moment est opportun pour tirer des leçons et c’est aussi un signal d’alarme pour que nous nous préparions à changer nos habitudes et nos modes de vie ».

Une joueuse engagée

Par le passé, Ada Hegerberg a démontré à plusieurs reprises qu’elle était une sportive engagée. Après avoir décidé de prendre sa retraite internationale en 2017 pour protester contre le traitement du football féminin dans son pays natal, la Norvégienne n’était pas présente lors de la dernière Coupe du monde en France. Plus récemment, la recordwoman de buts inscrits en Ligue des champions féminine avait décidé d’aider son club dans la lutte contre le virus en diminuant son salaire pour venir en aide aux salariés du club lyonnais : « Il y a des discussions en cours à ce sujet, c’est le moment pour les joueuses de se mettre à disposition afin d’aider le club. Je pense aux employés, il faut absolument les garder. Ce sont des gens fantastiques, qui nous aident beaucoup ». Ada est une joueuse talentueuse, mais aussi une femme généreuse.


Photo à la Une : (@OL+ Féminin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer