BasketBasket : Equipe de France

Zoom sur… Sandrine Gruda (Famila Schio)

Récemment élue dans le cinq majeur de la dernière Euroligue, Sandrine Gruda est aussi une cadre de l’équipe de France. En Italie depuis 2018, la pivot est une des meilleures joueuses d’Europe. Zoom sur la Tricolore.

Elle est la troisième marqueuse de l’histoire de l’Euroligue

Il y a quelques jours, l’Euroligue a profité de l’arrêt de la compétition pour dévoiler le Top 10 des meilleures marqueuses européennes depuis la saison 1996-1997. Avec 2 957 points inscrits, la Française est donc la troisième meilleure marqueuse de l’histoire de la compétition. La pivot de 32 ans aura scoré avec quatre clubs : Valenciennes (2005-2007), l’UMMC Ekaterinburg (2007-2016), Fenerbahce (2016-2017) et Famila Schio (depuis 2018). Avec 226 matchs au compteur, Sandrine Gruda est une valeur sûre de cette compétition. Elle a d’ailleurs été retenue dans le cinq majeur de la saison d’Euroligue dévoilé à la fin du mois d’avril.

Elle a vécu en Sibérie

De 2007 à 2016, Sandrine Gruda a évolué du côté d’Ekaterinbourg en Russie. Elle était revenue à plusieurs reprises sur son quotidien en Sibérie : « On n’a pas vraiment de soleil. En gros, il se lève vers 10 heures, parfois au-delà, et se couche à 16 heures. Les journées sont très courtes. Puis, il y a le climat, j’ai déjà vécu un -42°C ! C’est une ville qui me correspond, où j’ai une vie simple, le club dispose de moyens très importants ». La native de la Martinique peut profiter d’un climat un peu plus clément en Italie. Même si la situation actuelle est loin d’être facile à vivre pour l’une des meilleures joueuses françaises de l’histoire de son sport.

Elle a été décisive lors du dernier Euro

Lors des quarts de finale du dernier Championnat d’Europe, les Françaises avaient battu la Belgique au bout du suspense (84-80 a.p). La sélectionneuse des Bleues, Valérie Garnier, n’avait pas tari d’éloges sur sa pivot : « C’est surtout l’impact défensif qu’elle a. Elle a été dans tous les combats au même titre qu’Olivia Epoupa. S’il y a deux joueuses un peu à sortir, ce sont ces deux-là ». Ce soir-là, Sandrine Gruda avait certainement réalisé son plus beau match sous le maillot bleu. Avec 33 points à 11 sur 15 au tir et 10 rebonds, la Martiniquaise avait porté son équipe. Mais la Tricolore avait aussi encore ébloui tous les fans de basket lors du dernier TQO organisé en février dernier. Ce tournoi qualification olympique qui avait permis aux Bleues de se qualifier pour les prochains JO.


Photo à la Une : (DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer