BasketBasket : LFB

LFB : Edwige Lawson-Wade revient sur la saison du BLMA

La directrice sportive du club héraultais a évoqué la belle saison du BLMA, sur le podium de LFB et encore en course en Euroligue Féminine avant l’arrêt définitif de la saison.

Les Gazelles pourront nourrir des regrets de voir l’exercice 2019-2020 annulé en raison de l’épidémie de coronavirus. Bien placé en championnat pour aller titiller le LDLC ASVEL en playoffs, le BLMA était également toujours en course en Euroligue. « On a fait une bonne première partie de saison puis on a eu plus de défaites par la suite, à cause des blessures, un effectif diminué, un calendrier infernal. Ca nous a mis un peu dans le dur mais sportivement, en étant troisième du championnat le plus relevé d’Europe, on est content. Devant nous il y a les grosses cylindrées comme Lyon et Bourges, on est à un point ou deux de ces équipes » a expliqué Edwige Lawson-Wade au près de la Ligue Féminine de Basket.

« Stéphanie Mavunga ? Elle nous a énormément manqué »

Les succès auraient pu être plus nombreux sans la blessure de la star de l’équipe, Stéphanie Mavunga. Arrivée de Krasnoyarsk (Russie), l’Américaine s’est rendue indispensable en attaque comme en défense (17.3 points, 11.6 rebonds). Sa longue absence a été préjudiciable pour Lattes-Montpellier. « C’est sûr qu’elle nous a énormément manqué, elle apportait beaucoup dans tous les compartiments du jeu. On a tout de même réussi à faire des bons matches mais on ne peut pas enlever 20 points et 10 rebonds. Sa blessure nous a fait beaucoup de mal » avoue Lawson-Wade. « On ne s’attendait pas à ce qu’une joueuse prenne le relai. C’est en équipe que ça doit se faire. Elle s’est blessée à un moment où le calendrier était très compliqué donc on ne sait pas ce que l’on aurait fait avec elle. »

De nouvelles ambitions européennes

Qualifié pour les quarts de finale de l’Euroligue lors de la dernière journée de phase régulière, le BLMA a écrasé, un temps seulement, la compétition. Avant les rencontres retour, les Gazelles trustaient les premières places de son groupe et enchaînaient les victoires. « C’est une saison historique pour nous. Quand on était deuxième, on se pinçait pour voir si c’était vrai, si l’on ne rêvait pas. On a battu des équipes comme Fenerbahce, Kursk. C’est la grosse satisfaction de la saison » souligne Lawson-Wade. Des performances qui ont eu un impact positif sur la vente de billets au Palais des Sports de Lattes.  « On a augmenté l’affluence par match de 30%. On sent un véritable engouement porté par la saison dernière, l’épopée européenne. Cette année avec les gros résultats, les gens sont restés et on sent qu’il y a un nouveau Montpellier en place ».


Photo à la Une : (@A.Reau)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer