BasketBasket : WNBA

Marine Johannes (LDLC ASVEL) ne retournera pas en WNBA avant 2021

Alors qu’elle avait signé un contrat avec le New-York Liberty en février dernier, l’arrière internationale tricolore ne retournera pas en WNBA avant la saison 2021-2022.

Pas de trip américain cet été pour Marine Johannès qui avait découvert la WNBA en 2019 avec plus ou moins de réussite. Celle qui a signé un contrat de plusieurs saisons avec New-York ne retraversera pas l’Atlantique à cause de raisons « personnelles ». C’est le Liberty qui a annoncé la nouvelle dans un communiqué sur ses réseaux sociaux. Toutefois, même si elle aurait pu, il aurait semblé difficile pour Marine Johannes de rejoindre les Etats-Unis. La crise sanitaire a notamment contraint les instances américaines à repousser le début du championnat qui devait démarrer en mai.

Bria Hartley, seule représentante française en WNBA

Alors que plusieurs tricolores devaient retrouver ou découvrir la WNBA cet été, Bria Hartley sera finalement la seule tricolore à traverser l’Atlantique. Olivia Epoupa s’était engagée en tant que « free-agent » avec le Phoenix Mercury mais a finalement été coupée par la franchise pour des raisons sanitaires. Même son de cloche pour Valériane Ayayi-Vekosavljevic qui ne rejoindra pas les Suns du Connecticut avec qui elle avait signé un contrat pour la pré-saison.

Un retour en 2021 pour Johannès ?

Marine Johannes a déjà joué avec le New-York Liberty en 2019. L’arrière internationale française avait disputé 19 matchs en WNBA pour une moyenne de 7,7 points par match. Le club new-yorkais a assuré que cette situation ne changeait rien au contrat de la native de Lisieux. Les dirigeants du Liberty ont annoncé rester en contact avec la Normande. Ils sont prêts, comme prévu à l’accueillir pour la saison 2021-2022. À dans un an alors !


Photo à la Une : (@FIBA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer