TennisTennis : WTA

267e à la WTA, Timea Bacsinszky souhaite revenir au plus haut niveau

Après de nombreux pépins physiques, la Suissesse de 30 ans est descendu dans les profondeurs du classement WTA. Elle nourrit néanmoins l’ambition de renouer avec les succès sur le circuit.

Deux fois demi-finaliste de Roland-Garros en 2015 et 2017, Timea Bacsinszky avait impressionné le monde du tennis avec sa puissance de frappe. Depuis ses glorieuses années où elle s’est montrée étincelante Porte d’Auteuil, la droitière suissesse a connu des hauts et des bas. Elle a surtout subi de nombreuses blessures. Dernière en date, des douleurs au dos durant l’automne qui l’ont contraint de mettre sa carrière sur pause pendant de longs mois. Depuis, Bacsinszky pointe à la 267e place à la WTA. Malgré l’épidémie et les nombreuses compétitions annulées, elle reste confiante quant à l’avenir.

« Je suis toujours animée par la passion de la compétition »

« Je suis toujours animée par la passion de la compétition. Je veux revenir ! Je connais le chemin que je dois suivre. Je suis déjà revenue après mes deux opérations au pied et à la main. J’ai pu mesurer ce qu’il en coûte : du temps, de l’énergie et de la patience. J’avais des objectifs clairs dans mon esprit : être prête en avril pour la phase finale de la Fed Cup à Budapest avant d’enchaîner avec Roland-Garros, Wimbledon et Lausanne. Mais il y a eu cette pandémie, qui a tout changé. C’était le flou total au début. Fallait-il poursuivre l’entraînement avec la même intensité ou pas ? Mais au fil des jours, je suis parvenue à gérer cette situation. Maintenant, j’ai repris la raquette depuis une dizaine de jours. Je retrouve doucement les sensations. Je me maintiens physiquement » a-t-elle expliqué auprès de Keystone-ATS. 


Photo à la Une : (@Open Engie Nantes)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer