FootballFootball : D1 Arkema

Bilan – D1 Arkema : Metz, deux saisons et puis s’en va

A partir de ce lundi et jusqu’à la fin du mois août, Le Sport au Féminin revient sur la saison de D1 Arkema. Zoom pour ce premier volet sur la lanterne rouge du dernier exercice, le FC Metz.

Deux. C’est le total de points pris par le FC Metz cette saison en D1 Arkema. Remonté dans l’élite après son titre de champion de D2 il y a deux ans, le club lorrain va retourner dans l’antichambre française. Une nouvelle désillusion pour les Messines qui ont du mal à s’imposer au plus haut niveau.

Une saison plus que difficile

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Football Club de Metz n’a pas atteint les objectifs qu’il s’est fixé. Et n’a jamais vraiment pu croire au maintien. C’est bien simple, en seize journées de championnat, les Messines n’ont jamais connu la victoire. Le bilan à l’arrivée est assez faible avec quatorze défaites, deux matchs nuls et aucune victoire. Avec deux points pris en seize journées, le club lorrain termine très loin derrière Soyaux, premier relégable, qui compte treize points au total. Dès la première journée de championnat, les coéquipières de Devon Kerr n’ont pas tenu la distance en étant battu par l’En Avant Guingamp (0-2). Au cours de la saison, Metz aura lourdement chuté face aux gros (défaite 5-1 et 6-1 contre le PSG, 3-0 face à Montpellier, 6-0 à Lyon). Enfin, les joueuses messines n’auront même pas réussi à l’emporter face à leurs concurrentes directes pour le maintien en s’inclinant notamment face aux Marseillaises (1-3).

Des statistiques très peu flatteuses

Cette très mauvaise saison s’explique bien entendu par les statistiques du FC Metz. C’est bien simple, les Lorraines sont les dernières dans presque tous les domaines. D’un point de vue offensif pour commencer, avec seulement sept buts marqués, les Messines possèdent la pire attaque de D1 Arkema cette saison. C’est l’attaquante Shnia Gordon, arrivée cet été, qui termine meilleure buteuse de son équipe avec seulement trois buts inscrits. Soit près de la moitié des réalisations des joueuses de Mickaël Maurice. C’est bien sûr beaucoup trop insuffisant pour espérer quelque chose. Du côté de sa défense, Metz ne fait pas mieux. Avec 44 buts encaissés, le club lorrain pointe à l’avant-dernière place de la D1 Arkema. Seul l’Olympique de Marseille, deuxième équipe reléguée, fait pire avec 62 buts encaissés.

Des changements qui n’ont rien donné

Conscient de ses difficultés, le FC Metz a décidé de tout changer à la mi-saison. Pour commencer, les dirigeants messins ont annoncé plusieurs renforts. La gardienne canadienne Devon Kerr (22 ans) est arrivée du Houston Dash pour remplacer Sydney Drinkwater, non conservée. La dernière rempart était arrivée en compagnie de sa compatriote, la défenseure de Montpellier Easther Mayi Kith, prêtée pour six mois par le club héraultais. Manuel Peixoto, l’entraîneur du maintien la saison dernière avait été remplacé par Mickaël Maurice l’ancien milieu messin passé par Clermont et le Paris FC. Malgré tous ces changements, le club lorrain n’aura jamais vraiment réussi à remonter la pente. Et l’arrêt précipité de la saison n’aura rien arrangé.

Descendre pour mieux rebondir ?

Dans un premier temps, le FC Metz devra faire face à plusieurs départs cet été. Les défenseures Mélissa Godart et Charlotte Lorgeré ont officiellement annoncé leur intention de quitter la Moselle. L’internationale française Charlotte Lorgeré s’est d’ailleurs déjà engagée avec le FC Nantes. De son côté, Mélissa Godart a annoncé vouloir connaître une expérience à l’étranger. Suite à cette relégation, le club messin pourrait donc faire face à une vague importante de départs au sein de son effectif. Mais descendre d’un échelon pourrait être bénéfique pour le club grenat. Une saison en D2 peut permettre de donner à Metz le temps de se restructurer, de se bâtir une équipe solide, qui serait enfin prête au défi colossal que représentera une nouvelle accession en D1 Arkema. Car l’écart de niveau entre les deux échelons semble de plus en plus important. Et ce n’est sûrement pas les Messines qui diront le contraire.


Photo à la Une : (@FC Metz Féminines)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer