FootballFootball : UEFA Women's Champions League

Il y a trois ans, l’OL remportait sa quatrième Ligue des Champions face au PSG

Alors tenant du titre, l’Olympique Lyonnais comptait bien asseoir encore plus sa domination sur le football européen. C’était sans compter sur les Parisiennes, adversaires de toujours des Fenottes. Vainqueures de leurs deux derniers matchs contre Paris, les Lyonnaises arrivaient confiantes à Cardiff.

1 juin 2017. Au Pays de Galles l’ambiance est électrique. Avec ce match, c’est la première fois de l’histoire de la compétition européenne que deux clubs français se retrouvent en finale. Pas de round d’observation, les premières minutes du match sont déjà très intenses. Dès la douzième minute la défense parisienne est mal organisée et manque de peu de concéder un but sur la première occasion du match. C’est Christiane qui répond, timidement, aux assauts lyonnais. La Brésilienne tente une frappe de loin, tranquillement captée par Sarah Bouhaddi.

Il faut attendre la sortie sur blessure d’Alex Morgan, à la 23ème minute pour que le rythme retombe quelque peu. En première mi-temps la gardienne de l’équipe de France s’illustre. Par deux fois elle réussit à sauver son équipe, d’abord devant Shirley Cruz (33ème) puis face à Formiga.

Une bataille sans merci

Dominées en première période, les Lyonnaises attaquent la deuxième mi-temps le couteau entre les dents. Dès le retour des vestiaires Ada Hegerberg se crée deux énormes occasions. Seule face à Bouhaddi, Marie-Laure Delie manque l’immanquable. Incapables de se départager, les deux équipes doivent le faire en prolongations. Mais Paris et Lyon se neutralisent encore pendant les trente minutes supplémentaires. Les deux équipes vont devoir se départager aux tirs aux buts. C’était déjà le cas quelques jours avant, en finale de la Coupe de France (1-1, victoire des Lyonnaises 6-7 aux t.a.b).

Le duel final se joue entre les gardiennes des deux clubs. Katarzyna Kiedrzynek s’élance et rate son tir. Derrière c’est donc Sarah Bouhaddi qui conclue son bon match en venant crucifier la gardienne polonaise du PSG. Grâce à sa gardienne, l’OL remporte donc sa quatrième Ligue des Champions. « C’est impossible pour moi de ne pas pleurer quand on vit des grands moments comme cela. Réussir d’aussi grosses performances avec cette équipe c’est que du bonheur », avait notamment déclaré Ada Hegerberg après le match. Un moment dont les supporters lyonnais se rappelleront longtemps.


Photo à la Une : (@OL)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer