FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkéma : Le bilan d’Amandine Miquel, coach du Stade de Reims

Avec un championnat interrompu à six journées de la fin, le Stade de Reims a terminé huitième du dernier exercice en D1 Arkema. La coach, Amandine Miquel, dresse un bilan positif dans une interview du club.

« On rend une copie correcte pour un promu. On n’a pas fait de coup d’éclat mais, pour une première avec une grosse majorité de joueuses qui n’avaient jamais connu la première division, c’est un bon bilan. » En effet, c’était la première saison des Rémoises après trente ans d’absence. Un début sur les chapeaux de roues car Amandine Miquel et son équipe ont débuté le championnat face à Montpellier et Lyon, deux grands clubs européens.  « Le fait qu’on fasse une prestation correcte face à Montpellier et qu’on marque trois buts à l’OL a été un bon point de départ malgré les défaites. Les filles se sont dit que tout était possible, qu’elles pouvaient le faire et ont enchainé avec une victoire contre l’OM derrière. Forcément, il y a eu des défaites, mais les filles ont toujours su réagir. Que ce soit pour le moral ou pour garder une bonne dynamique, c’est une bonne chose. »

Un groupe soudé et prometteur

« On a un groupe jeune mais talentueux. On avait misé sur la stabilité et les filles ont répondu présent. » Malgré le fait que ce soit leur première saison, les Stadistes n’ont pas eu d’appréhensions face aux géants européens. « Elles ont crânement joué leur chance, sans complexe même face à de grosses équipes, quelle que soit la rencontre, elles ne se sont pas retranchées devant le but et ont gardé une identité. » Pour Amandine Miquel, la force principale de son groupe est le collectif. Elle conclut son interview en évoquant les axes de progressions de ses joueuses. « Notre plus gros axe de progression est la possession. Il faut qu’on arrive à plus garder le ballon, offensivement à mieux gérer les temps forts et les temps faibles et ne pas se précipiter vers l’avant car ça amène plus de fatigue ce qui peut parfois nous mettre en difficulté en fin de match. »


Photo à la Une (@Stade de Reims)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer