FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Christiane Endler regrette la fin prématurée du championnat

La gardienne du PSG a confié sur le site officiel du club son sentiment sur la fin de saison prématurée de la D1 et sur l’impossibilité d’avoir pu se battre sur le terrain jusqu’au bout.

Arrivée dans la capitale française en 2017, l’internationale chilienne de 28 ans n’a toujours pas connu le succès en championnat. Elle compte cependant une belle Coupe de France remportée en 2018 face à l’OL. Mais en cette saison 2019-2020, les Parisiennes semblaient plus proches que jamais de contester le titre aux Rhodaniennes. Au soir de l’arrêt du championnat pour cause de coronavirus en mai dernier, le club francilien ne comptait en effet que trois points de retard sur son rival lyonnais.

« Cette deuxième place n’était pas l’objectif que nous avions en tête »

Alors qu’il restait six journées à disputer, les joueuses d’Olivier Echouafni avaient encore toutes leurs chances d’accéder au premier titre de leur histoire. C’est d’ailleurs un goût amer qui reste dans la bouche de Christiane Endler qui regrette notamment de ne pas avoir eu l’occasion de défendre ses chances lors d’un match décisif face aux filles de Jean-Luc Vasseur à Jean-Bouin. « Cette deuxième place n’était pas l’objectif que nous avions en tête. Nous étions très proches de Lyon au classement et les matches les plus importants restaient à disputer, dont ce match retour face aux Lyonnaises. Malheureusement, il y a eu cet arrêt prématuré du championnat. Mais je suis contente de notre qualification en Champions League l’année prochaine. »

Des regrets donc, mais aussi la satisfaction d’une nouvelle qualification en Ligue des champions. Une compétition où les Franciliennes ont déjà brillé, atteignant la finale à deux reprises en 2015 et 2017.


Photo à la Une : (@PSG Féminines)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer