HandballHandball : Ligue Butagaz Énergie

LBE : Quand aura lieu la reprise du championnat ?

Alors que la saison 2019-2020 est officiellement arrêtée depuis plusieurs semaines, les clubs et la Fédération se tournent désormais sur la prochaine. Mais la date de reprise du championnat pose problème.

C’est une affaire qui vient de remonter à la surface et qui a été dévoilée ce vendredi par nos confrères de l’Équipe. Les quatorze clubs de LBE version 2020-2021 ne sont pas d’accord avec la Fédération Française de Handball au sujet de la date de reprise de la compétition. Si le Final Four de la Ligue des champions fait encore grincer des dents et reste bien incertain, les équipes du Championnat de France sont surtout préoccupées par le début de la prochaine saison. Le constat est clair : les clubs veulent reprendre mi-septembre alors que la Fédération voudrait elle que les matchs reprennent dès le 22 août.

Olivier Krumbholz croit à une reprise possible en août

Cette date prévue en août par la FFHandball pose différents problèmes. Déjà d’un point de vue sanitaire, les joueuses de LBE n’ont pas encore étaient testées et il faudrait au moins une semaine pour réaliser ces tests. Le bureau médical de la FFHB évoque lui « un délai de 10 à 12 semaines » de préparation pour les clubs avant de reprendre le championnat. Ce timing semble impossible à tenir si la saison reprenait dès le 22 août. Et pourtant, c’est bien le souhait principal de la plus grande instance du handball français qui veut revoir des matchs au plus vite. Mais les joueuses seront-elles prêtes pour revenir aussi tôt ?

Pour nos confrères de L’Équipe, Olivier Krumbholz a tranché : « Beaucoup de bruits circulent sur le délai nécessaire. Les athlètes sont au chômage partiel, mais ce sont de grandes professionnelles. Elles ne repartiront pas de zéro ». Autant dire que le sélectionneur des Bleues serait plutôt confiant quant à la capacité des effectifs de LBE à pouvoir reprendre dès la quatrième semaine d’août. Un avis que ne partagent pas de nombreux présidents et entraîneurs de clubs.

Les clubs ne veulent pas jouer à huis clos

Cette crise du coronavirus est un manque à gagner énorme pour les différents acteurs du hand français. Surtout que le Championnat de France féminin est loin d’être le moins impacté par ces longs mois sans revenus pour les 14 écuries qui seront présentes en LBE la saison prochaine. Plusieurs présidents avanceraient l’idée de reprendre mi-septembre afin d’avoir plus de chance de voir des matchs avec du public. La reprise de l’acte 2020-2021 à huis clos pourrait continuer de toucher fortement les budgets des clubs. Ce sujet de la date de reprise, qui fait beaucoup débat donc, sera tranché le 12 juin prochain par la Ligue. De quoi permettre aux présidents, entraîneurs, staffs et joueuses d’êtres enfin fixés sur la date de reprise.


Photo à la Une : (@BBH)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer