TennisTennis : WTA

Taylor Townsend : « La communauté noire a été supprimée, notre identité nous a été volée »

Invitée par la chaîne YouTube Tennis United à réagir sur la mort de George Floyd, un Afro-Américain victime de violences policières, qui a enflammé les États-Unis ces deux dernières semaines, la 73ème mondiale a dénoncé les discriminations dont elle dit faire l’objet en tant que tenniswoman noire.

Elle s’était déjà confiée à coeur ouvert en janvier dernier pour Behind the racket sur ses difficultés rencontrées durant son enfance à cause notamment de son physique imposant. Cette fois, c’est sur sa condition de joueuse de tennis noire qu’elle s’est longuement exprimée sur YouTube.

Un traitement discriminatoire lors de certains contrôles aux USA

La jeune femme de 24 ans a révélé avoir été victime de traitements particuliers lors de certains tournois aux États-Unis, notamment de la part des personnels de sécurité à l’occasion des contrôles. « Quelqu’un doit vérifier mon sac, mes informations d’identification, le sac de mon entraîneur, les informations d’identification de mon entraîneurC’est notre réalité, celle avec laquelle nous devons composer depuis si longtemps. Il y a des gens qui ne sont pas à l’aise avec vous. Cela arrive tout le temps, semaine après semaine, lors de chaque tournoi que je joue aux États-Unis. À l’étranger, cela n’a pas d’importance. », a-t-elle déploré. Ce ressenti vient compléter d’autres traitements particuliers endurés par la joueuse.

« Même le monde du tennis n’est pas un endroit uni, nous perdons notre identité »

Dans ce témoignage poignant, l’Américaine a également confié ressentir une perte d’identité et un manque de soutien à l’intérieur même du monde du tennis. « La communauté noire a été supprimée, notre identité nous a été volée. Des hommes noirs sont visés et tués par des policiers en pleine rue et en plein jour. C’est notre réalité. C’est la réalité avec laquelle nous vivons depuis trop longtemps. Même le monde du tennis n’est pas un endroit uni. Nous perdons notre identité.  Tout le monde voit une personne noire et suppose que c’est Venus ou Serena ou Sloane. J’ai été toutes ces personnes sur la liste mais pas moi-même. », a-t-elle dénoncé.

S’il s’agit là d’un ressenti personnel, le témoignage de Taylor Townsend en dit long sur la condition des Afro-Américains aux États-Unis jusque dans le milieu du sport.


Photo à la Une : (@Wikipédia)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer