FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Reprise le 15 juin pour les Lyonnaises

Alors qu’elles viennent de glaner un quatorzième titre national consécutif, les joueuses de l’Olympique Lyonnais vont faire leur retour à l’entraînement à partir du 15 juin prochain.

Les Fenottes seront de retour plus tôt que prévu. Alors que leur reprise au Groupama Training Center devait avoir lieu le 22 juin, elle a été anticipée d’une semaine. Mais il faudra attendre un jour de plus pour voir les filles de Jean-Luc Vasseur à l’oeuvre sur les terrains d’entraînement de Décines. Le premier jour devrait en effet être dédié aux tests de dépistage du Covid-19.

Une saison européenne à terminer pour l’OL Féminin

Si le sort du championnat de France a d’ores et déjà été acté, couronnant une nouvelle fois le club de Jean-Michel Aulas, la Ligue des Champions reste elle toujours en suspend. Selon le journal anglais The Telegraph, la suite de la compétition européenne pourrait avoir lieu aux mois d’août et septembre avec les huit équipes encore en lice, à savoir l’OL, le PSG, le Barça, Arsenal, l’Atletico Madrid, Glasgow City, Wolfsburg et enfin le Bayern Munich. C’est d’ailleurs le club Bavarois qui devait se dresser sur la route des Lyonnaises en quarts de finale. Le prochain comité exécutif de l’UEFA, qui se tiendra le 17 juin prochain, devrait apporter des précisions sur les modalités de la suite de la compétition si toutefois celle-ci a bien lieu. Par ailleurs, les Rhodaniennes, toujours engagées en Coupe de France, ne savent pas quand ni si elles joueront bien leur demi-finale prévue contre Guingamp.

Des incertitudes dans l’effectif lyonnais

Une autre inconnue pourrait venir perturber la reprise des quadruples championnes d’Europe en titre, elle concerne l’effectif. Si on sait que la Norvégienne Ada Hegerberg devrait rester indisponible, la Ballon d’Or 2018 devrait rejoindre le groupe pour poursuivre sa rééducation. Outre la gardienne allemande Lisa Weiss qui a d’ores et déjà annoncé son départ, plusieurs joueuses sont en fin de contrat et leur avenir est encore incertain. C’est le cas Sarah Bouhaddi, Dzsenifer Marozsan, Lucy Bronze, Alex Greenwood ou encore Shanice van de Sanden.

Quoiqu’il en soit, les joueuses de Jean-Luc Vasseur auront au minimum sept semaines de préparation physique jusqu’à un mois d’août qui pourrait s’avérer chargé pour les championnes de France.


Photo à la Une : (@OL+ Féminin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer