Football

États-Unis : La loi interdisant l’agenouillement durant l’hymne national devrait être abrogée

Selon l’AFP, la Fédération américaine de football est sur le point de supprimer une règle instaurée en 2017, consistant à refuser aux joueurs de s’agenouiller durant l’hymne national.

Apparue suite à un mouvement contestataire de la part de Megan Rapinoe, le geste consistant à s’agenouiller durant l’hymne national avait été interdit. En effet, dans un élan de solidarité, Rapinoe accompagnée de Colin Kaepernick, quaterback américain, avaient lancé ce mouvement. L’objectif était de dénoncer les violences policières faites aux noirs. A priori, l’abrogation de cette loi devrait se tenir ce mardi, au Conseil d’administration de la Fédération américaine. Elle pourrait prendre effet immédiatement. Néanmoins, elle aura encore besoin d’être votée lors du Comité exécutif de l’instance l’année prochaine.

« Abroger la politique de l’hymne »

Face au contexte dans lequel nous sommes actuellement et la mort de Georges Floyd, l’équipe nationale féminine a réagi dans un communiqué.  « Nous pensons que l’USSF devrait publier une déclaration reconnaissant que cette règle était erronée lorsqu’elle a été adoptée et présenter des excuses à nos joueurs noirs et partisans. En outre, nous pensons que la Fédération devrait exposer ses plans sur la manière dont elle soutiendra désormais le message et le mouvement qu’elle a tenté de faire taire il y a quatre ans. C’est la responsabilité de tous. Enfin, Nous aurions pu et dû faire plus dans le passé. Nous sommes déterminées à nous élever contre les actes racistes, haineux et injustes pour opérer des changements. Les vies des Noirs comptent. »


Photo à la Une (@DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer