Football

Football – le Brésil n’accueillera pas la Coupe du monde 2023

Alors que le pays hôte doit être dévoilé le 25 juin prochain, le Brésil a décidé de retirer sa candidature à l’organisation du Mondial 2023 en raison de l’austérité financière mise en place par le gouvernement.

Le Brésil renonce. Le pays du football n’organisera pas la neuvième Coupe du monde de football féminine de l’histoire. C’est ce qu’a annoncé la Fédération brésilienne de football (CBF) dans un communiqué. La pandémie de Covid-19 a eu raison du football sur ce coup-là. Celle-ci a en effet contraint le gouvernement brésilien à mettre en place des mesures drastiques d’austérité financière. Celui-ci a jugé prudent de ne pas s’engager financièrement dans ce contexte de crise sanitaire et ainsi de sacrifier l’organisation du tournoi. « La CBF comprend la position prudente du gouvernement brésilien et d’autres partenaires publics et privés qui les ont empêchés de formaliser les engagements dans les délais ou de la manière requise », a précisé l’instance brésilienne.

Rendez-vous le 25 juin pour connaître le pays hôte

Comme annoncé par la FIFA le 15 mai dernier, la pays hôte du prochain mondial sera connu après le prochain conseil de l’instance internationale le 25 juin. Restent en lice le Japon, l’Australie et la Nouvelle-Zélande (candidature commune) ainsi que la Colombie. Le Brésil a d’ailleurs annoncé vouloir soutenir son voisin d’Amérique latine « dans la bataille pour accueillir » la compétition. Un an après son élimination en huitièmes de finale du dernier mondial français face aux Bleues, le pays finaliste en 2007 devra donc encore patienter pour pouvoir accueillir la plus belle des compétitions internationales sur son sol.


Photo à la Une : (@FIFA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer