FootballFootball : Championnats étrangers

La Série A définitivement arrêtée, Andrine Hegerberg s’indigne

Dans un message diffusé sur son compte Instagram, la grande sœur d’Ada Hegerberg a exprimé son mécontentement. La Norvégienne s’est indignée du fait que la Série A féminine soit arrêtée alors que les hommes vont reprendre. Andrine Hegerberg appelle donc à faire bouger les choses.

C’était la Fédération italienne qui était chargée de trancher, c’est chose faite. Comme annoncé lundi, la FIGC a fait le choix de suspendre définitivement la saison de Série A féminine. Alors qu’elle avait été interrompue le 10 mars dernier après 17 journées disputées, il restait encore six journées pour que la saison aille à son terme. La Juventus, qui était en tête du championnat, ne sera pas sacrée championne d’Italie pour la troisième année consécutive. Pour les instances italiennes, il reste à déterminer qui de la Fiorentina ou de l’AC Milan accompagnera les Bianconere sur la scène européenne la saison prochaine.

« Il est temps de faire avancer le système »

Arrivée en 2019 du côté de l’AS Rome, la native de Molde est déjà pleinement impliquée dans la vie de son club et de son championnat. Sur Instagram, Andrine Hegerberg a fait part de son incompréhension. Pour la Norvégienne, il était inconcevable d’arrêter la Série A féminine si de leur côté les hommes reprenaient. « Il est temps d’élever notre mouvement ! C’est une lettre ouverte des joueuses de la Série A avec le souhait d’être entendues et traitées comme des professionnelles, quel que soit le genre ». Pour la milieu de terrain, cette décision est la preuve que les choses doivent changer. « Il est temps que le système avance et de poser les bases pour faire progresser le jeu en tant que footballeuses professionnelles ».

Dans un courrier ouvert adressé à la ligue italienne, les joueuses de Série A auraient demandé l’obtention du statut de professionnelles, un sujet actuellement en discussion du côté des instances. Les choses devraient bouger du côté de l’Italie.

Photo à la Une : (@Scanpix)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer