Auto-Moto

Automobile : La Fédération Internationale lance son programme de détection 100% féminin

La Fédération internationale de l’automobile (FIA) a annoncé ce jeudi le lancement de son programme « FIA Girls on Track – Rising Stars ». Dédié exclusivement aux filles, il a pour but de mener des jeunes femmes pilotes au rang de professionnel.

Reverra-t-on bientôt une femme en formule 1 ? C’est en tout cas ce que souhaite Mattia Binotto, le patron de la Scuderia Ferrari : « Nous pensons que nous pouvons aider à initier encore plus de jeunes femmes à ce sport fantastique. Qui sait, peut-être verrons-nous un jour une femme participer à un championnat du monde de Formule 1 pour la première fois depuis 1976 », L’écurie basée à Maranello s’est en effet alliée à la FIA, tout comme le manufacturier italien de pneus Pirelli, pour mener à bien ce projet.

Détections sur le circuit Paul Ricard en octobre

Après une première sélection réalisée à travers la planète, vingt jeunes filles âgées de 12 à 16 ans s’affronteront au Castellet à l’automne prochain sur le circuit du Grand Prix de France de Formule 1. Les douze meilleures pourront poursuivre l’aventure avec des sessions d’entrainement en karting et en Formule 4 organisées aux mois d’octobre et novembre, toujours dans le Var. «Voilà une opportunité vraiment concrète de trouver, faire grandir et soutenir les jeunes femmes pilotes », a réagi Michelle Mouton, présidente de la Commission « Femmes et Sport Automobile » au sein de la FIA.

Un contrat dans la Ferrari Driver Academy à la clé

Parmi les douze pilotes restantes, seules quatre seront retenues pour un stage d’une semaine à la prestigieuse Ferrari Driver Academy, la fabrique à talents de la Scuderia dont est notamment issu Charles Leclerc, actuellement titulaire chez les rouges en F1. La meilleure des quatre pourrait ensuite se voir offrir une pige d’un an au sein de la FDA pour la saison 2021 de Formule 4, contrat renouvelable en cas de collaboration réussie.

Si l’on pourrait encore patienter quelques années avant de voir une femme piloter en Formule 1, l’initiative « FIA Girls on Track – Rising Stars » offre un espoir à toutes les jeunes filles passionnées de courses automobiles. L’une d’entre elles pourrait être la successeure de Lella Lombardi, dernière femme à avoir couru dans la catégorie reine en 1976.


Photo à la Une : (@Wikipédia)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer