Football

Alex Greenwood (Olympique Lyonnais) : « Le foot féminin en Angleterre s’améliore chaque année »

L’internationale anglaise s’est confiée dans une mini-interview pour le Crédit Agricole, partenaire de l’OL féminin, dans le cadre du web-magazine « Le sport comme école de la vie ».

À 26 ans, elle possède déjà une solide expérience du haut niveau. Alex Greenwood compte deux participations à la Coupe du monde (2015, 2019) et un titre en SheBelieves Cup (2019) avec l’Angleterre mais aussi un titre de championne de France et un Trophée des championnes avec l’Olympique Lyonnais. Elle a donné son sentiment sur le football et la place qu’il occupe dans sa vie.

Une femme comblée malgré les sacrifices

Arriver jusqu’ici n’a pas été une mince affaire pour la latérale gauche anglaise. « Cela nécessite de travailler dur et de faire beaucoup de sacrifices », a-t-elle confié. Mais pour la jeune femme, le football est une source de bonheur, bien au-delà du sport. « Le football m’a beaucoup apporté dans la vie mais pas seulement pour moi, pour ma famille aussi. Cela m’a donné beaucoup d’expériences à travers le monde et m’a permis de jouer des grandes compétitions. Cela m’a probablement fait murir mais, avant tout, cela m’a donné beaucoup de joie. »

« Faire grandir le foot féminin d’un côté et le foot masculin de l’autre »

La native de Liverpool a également fait un état des lieux du football féminin dans son pays d’origine. « Le foot féminin en Angleterre s’améliore chaque année. Je pense qu’il y a encore un long chemin à parcourir mais nous y arrivons petit à petit », a-t-elle positivé. L’exemple le plus criant étant le record d’affluence pour un match de football féminin entre l’Angleterre et l’Allemagne à Wembley en novembre dernier (77 768 spectateurs). Mais la Britannique ne veut pas faire de comparaison avec le football masculin. « Je ne vois pas l’intérêt de faire un championnat mixte, c’est parfait comme c’est aujourd’hui. Nous sommes des joueuses et il y a des joueurs. C’est bien de faire grandir le foot féminin d’un côté et le foot masculin de l’autre. »

En fin de contrat cet été après une saison dans le Rhône, l’avenir de l’internationale anglaise reste pour l’heure incertain. On attend désormais avec impatience de savoir où jouera Alex Greenwood la saison prochaine.


Photo à la Une : (OL Plus Féminin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer