Ski-Glace

Ski : Les confidences de Fabien Saguez, directeur technique national à la FFS

Dans une interview consacrée à L’Equipe, Fabien Saguez, directeur technique national de la Fédération française de ski, est revenu sur cette saison particulière et sur l’avenir.

Suite à la pandémie de Coronavirus et au confinement, les entraînements de ski ainsi que les compétitions ont été annulés. « Après le confinement, on a retrouvé à la mi-mai au centre national d’entraînement d’Albertville des athlètes reposés, voire déjà en super forme et qui avaient très bien travaillé avec les moyens du bord en autonomie. » Pour rappel, Nastasia Noens et Alexis Pinturault ont été touchés par le Covid-19. Suite à une bonne préparation physique, les athlètes français ont pu retrouver les pistes de ski sur les domaines de Val d’Isère et des Deux Alpes. « On a la chance de pouvoir bosser dans de bonnes conditions de neige malgré une météo assez perturbée, et pour cela il faut remercier les exploitants de stations qui ont énormément travaillé sur les glaciers. » De plus, grâce à ces conditions optimales, les athlètes français devraient pouvoir skier jusqu’à fin juillet.

Des mondiaux reportés en 2022 ?

Initialement prévus en février 2021, les championnats du monde de Cortina d’Ampezzo (Italie) devraient être reportés en mars 2022. En effet, suite à l’épidémie de coronavirus, l’économie du pays est touchée. De son côté, Fabien Saguez n’est pas satisfait de cette décision. « Personne à l’international n’a envie de voir cette solution retenue. Vous imaginez des Mondiaux quelques semaines après des JO ? Ils seraient totalement dévalorisés. » La Fédération internationale de ski devrait prendre une décision d’ici mi-juillet concernant les JO ainsi que la Coupe du monde 2020-2021. La compétition devrait se tenir entre novembre et décembre 2020 en Amérique du Nord. Toutes ces décisions se feront en fonction de l’avancée du virus et de l’ouverture ou non des frontières. « Il y a beaucoup d’options que la FIS étudie actuellement, en discutant avec les différentes fédérations nationales. Le mot-clé, c’est de pouvoir s’adapter au maximum. »


Photo à la Une (@DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer