FootballFootball : D1 Arkema

Jean-Luc Vasseur (OL féminin) : « La vie reprend sens avec la reprise du football »

Alors que les Fenottes ont repris l’entraînement depuis quelques jours, l’entraîneur lyonnais s’est exprimé ce jeudi en conférence de presse et a donné son sentiment sur cette reprise.

Elles sont de retour depuis le 15 juin. Les filles de l’Olympique Lyonnais ont retrouvé le chemin de l’entraînement cette semaine à Décines. Alors que la saison de D1 Arkema a été définitivement stoppée, consacrant les Lyonnaises pour la 14ème fois consécutive, il reste encore à l’OL la Ligue des champions dont le format final a été dévoilé ce mercredi.

Une reprise en douceur

Pour ce retour aux affaires, les coéquipières de Wendie Renard n’ont pas forcé après trois mois d’arrêt. « Il y a eu une longue période d’arrêt qui a forcément joué sur le mental et le physique du groupe. Il faut travailler sur tout ce qui touche à la concentration, même si les filles ont très bien joué le jeu chez elles et ont su se maintenir en forme. La difficulté, c’est que ça n’a rien à voir avec une reprise classique », a expliqué Jean-Luc Vasseur. Mais le coach de 51 ans garde en tête les objectifs à venir. « Il nous reste deux compétitions à jouer (Ligue des champions et Coupe de France, ndlr) et nous avons à coeur de les finir avec le plus de succès possible. Nous allons monter en puissance au fur et à mesure des entraînements. »

À la conquête d’un 7ème titre européen

L’ancien joueur du PSG s’est aussi exprimé sur la fin de la Ligue des champions qui a dû être remodelée par l’UEFA après la crise sanitaire. « Nous sommes heureux de pouvoir jouer et finir la Ligue des champions, même si le format sera exceptionnel. En terrain neutre et sur un match, tout est différent. C’est un challenge nouveau auquel il faudra s’adapter. Ce format va niveler un peu. Nous aurons la possibilité de faire cinq changements, il y aura de vraies stratégies inédites et ça risque d’être très intéressant », s’est réjoui le technicien.

Cette reprise enthousiasme également les joueuses qui auront à coeur de rentrer encore un peu plus dans l’histoire avec un potentiel 7ème titre continental après avoir déjà glané les quatre derniers. « Je les sens très heureuses, la vie reprend un sens avec la reprise du football », a confié l’ancien coach du Stade de Reims masculin. Une chose est sûre, la conquête d’un nouveau titre européen se fera sans Griedge MBock, victime d’une rupture du tendon d’Achille il y a une semaine. La présence de la star norvégienne Ada Hegerberg est quant à elle incertaine après avoir subi une grave blessure en janvier dernier. On en saura un peu plus après le stage de préparation des Lyonnaises à Tignes (29 juin au 8 juillet) où elles entreront véritablement dans le vif du sujet. Elles auront ensuite rendez-vous au Pays Basque espagnol fin août pour l’épilogue de la saison européenne.


Photo à la Une : (@OLFéminin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer