RugbyRugby : Rugby à 7

Le sélectionneur de l’équipe de France à 7 est confiant pour l’avenir de sa sélection

Alors que l’équipe de France à 7 est actuellement en stage à Bugeat en Corrèze, le sélectionneur David Courteix s’est confié dans une interview à la FFR au sujet de cette période particulière ainsi que sur l’avenir.

Durant cette pause obligée, David Courteix et le staff de l’équipe de France n’ont pas relâché leurs objectifs. « Le confinement s’est bien passé, nous avons bien travaillé avec le staff et pris du temps pour des choses que nous nous devons de faire plus rapidement d’habitude. Il y a aussi une vraie volonté de se rapprocher entre les équipes de France. Tout cela était très intéressant et stimulant. » Ce stage organisé en Corrèze a pour but de recréer le lien entre les joueuses, mais aussi avec le staff dans le but de préparer les prochaines échéances pour l’équipe de France. « Chacun avait envie de repasser du temps ensemble. C’était également l’occasion de faire le point, car nos conditions de confinement n’étaient pas le même pour tous. », abonde dans ce sens le sélectionneur des Bleues.

« Nous avons une année de plus pour murir »

À l’approche de deux événements internationaux majeurs du rugby féminin, David Courteix et l’équipe de France sont en pleine préparation. Que ce soit pour la Coupe du Monde à XV ou pour les Jeux Olympiques, toutes les équipes de rugby féminin sont mobilisées. Et pour le boss des Tricolores, le report des JO est une bonne opportunité pour les Bleues : « Franchement, cela reste une opportunité supplémentaire, car nous avons une année de plus pour mûrir, pour profiter, pour progresser et ainsi aiguiser nos armes pour être plus performants l’an prochain. Finalement, cela nous laisse davantage de possibilités de décrocher quelque chose ».

Pour leurs retrouvailles à Bugeat, l’entraîneur de l’équipe de France 7 a été agréablement surpris. « Dans l’ensemble, c’est donc un groupe très frais qui est arrivé et qui ne semble pas avoir souffert plus que de raison de la situation. J’ai retrouvé des gens plutôt en forme, plutôt souriants, heureux de se retrouver avec comme d’habitude l’envie de s’entraîner, de reprendre des activités et de tendre vers nos objectifs ». Autant de bonnes nouvelles pour un sélectionneur qui doit être heureux des dernières annonces du Gouvernement.


Photo à la Une (@FFR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer