FootballFootball : Coupe du Monde 2019

CDM 2019 : Le coup de génie de l’attaquante camerounaise, Ajara Nchout

Un an après son exploit personnel en Coupe du Monde, Ajara Nchout, attaquante camerounaise se confie dans une interview pour la FIFA. Elle revient largement sur le but qui a permis à sa sélection de rejoindre les huitièmes de la compétition.

Le samedi 20 juin 2019, Ajara Nchout fait vibrer l’ensemble du Cameroun. Après deux défaites dans le groupe E, l’avenir de la nation dans la compétition est faible. Le seul moyen de finir parmi les meilleurs troisièmes et ainsi se hisser en huitième de finale, est de battre la Nouvelle-Zélande. Une mission accomplie dans les derniers instants de la rencontre, grâce à un but de Nchout qui reste encore dans les mémoires.

Si c’est bien l’attaquante de Vàlerenga (Norvège) qui a envoyé les siennes en huitième, elle ne devait pourtant pas débuter la rencontre comme elle l’a avoué au près de la FIFA dans un entretien. “Je pense que la plupart des gens ne le savent pas, mais je ne devais pas jouer contre la Nouvelle-Zélande. J’avais pris un coup au genou lors du premier match contre le Canada et j’avais été remplacée. Il m’a répondu que je n’étais pas à 100% à cause de ma blessure et qu’il ne voulait pas prendre de risque. Je lui ai dit “je ne suis jamais venue vous voir pour vous demander ça, mais faites-moi confiance. Je vais jouer ce match comme si de rien n’était, oubliez que j’ai mal« .

Un scénario palpitant

Au Stade de la Mosson, Ajara Nchout profite de sa titularisation pour porter son équipe. L’attaquante de 26 ans s’est offert un doublé somptueux avec en prime un numéro de virtuose dans les arrêts de jeu alors qu’on se dirigeait vers un match nul qui aurait renvoyé les deux équipes dans l’avion. Nchout ouvre le score dès la 57e minute à la suite d’un centre de la latérale gauche, Yvonne Leuko. « Ce but nous a fait beaucoup de bien car nous savions que nous étions attendues par nos supporters. » À la 80e minute, la défenseure Awona dégage le ballon au fond de son propre but. Un coup dur pour les camerounaises qui ne sont alors plus en lice pour les huitièmes de finales. “L’erreur est humaine et ça peut arriver à tout le monde. Je me disais qu’il fallait absolument effacer ça et marquer car je savais que si on perdait, elle allait avoir le moral à zéro. »Mais c’était sans compter sur le coup de génie, dans les arrêts de jeu, d’Ajara Nchout. “C’est un but ‘hors série’, comme on dit. Je me dis toujours que mon plus beau but et mon plus beau match sont à venir, mais ce match reste l’un des meilleurs de ma vie. Comme nous étions dans le temps additionnel, j’étais déterminée à faire la différence. »

Grâce à ce doublé et ce numéro de soliste dans les arrêts de jeu, Ajara Nchout a pu prouver tout son talent aux yeux du monde. Une petite revanche pour une joueuse qui n’a jamais été sur le devant de la scène. « Ce match m’a propulsé et a montré à tout le monde ce dont j’étais capable alors que ça faisait 10 ans que j’étais en équipe nationale. Les gens m’en parlent encore aujourd’hui, au Cameroun comme à l’étranger. »


Photo à la Une (@FIFA.com)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer