FootballFootball : D1 ArkemaFootball : Division 2

Suzy Morin : Un mental d’acier pour vaincre la maladie

En deux ans, Suzy Morin a vécu l’enfer. Suite à une rupture des ligaments croisés du genou, la jeune femme a subi un cancer. Aujourd’hui en rémission, Suzin Morin s’apprête à reprendre sa carrière.

À 23 ans, Suzy Morin entrevoit enfin le bout du tunnel. Peu de temps après son arrivée à l’été 2018, la jeune femme s’est gravement blessée au genou. « Après trois semaines de préparation, j’ai eu une rupture des ligaments croisés du genou. J’avais été opérée en septembre et j’avais super bien récupéré. » Néanmoins, alors qu’elle s’apprêtait à faire son retour sur les terrains de football, Suzy Morin a vécu un terrible coup de massue.

« Rien ne va plus ! »

Alors que la jeune femme était en stage de rééducation à Capbreton, les médecins ont fait une découverte surprenante. « Pendant deux ou trois semaines, j’avais de fortes douleurs au dos et un matin, c’est devenu insupportable. On a découvert qu’on ne voyait plus mon poumon gauche et que j’avais un cancer du sang. » Une nouvelle dure à encaisser pour la latérale gauche alors âgée de 21 ans. « J’étais surtout déçue pour le club qui m’avait fait confiance. Je me suis dit : « Rien ne va plus ! »

« Rejouer en D1 »

Peu à peu, Suzie Morin prend le pas sur la maladie. Aujourd’hui, les séances de chimiothérapie sont un lointain souvenir. « Il m’en reste encore une par mois jusqu’en septembre. » Dans la tête de la jeune femme, l’objectif principal est de refouler le rectangle vert le plus vite possible. « Avant le confinement, j’ai commencé à reprendre la course et le jeu avec ballon. » Dès la saison prochaine, la jeune femme devrait reprendre l’entraînement avec Rodez. « Je sais que le chemin est encore long, la maladie m’a appris à être patiente. Mais j’espère avoir du temps de jeu en D2 la saison prochaine. »


Photo à la Une : (@Twitter Suzie Morin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer