Sur la route de Tokyo

Un nouveau programme pour la journée olympique 2020

Malgré la crise sanitaire et l’annulation des grandes manifestations sportives, le 23 juin 2020 sera une journée olympique essentiellement digitale.

Pour la journée olympique, le comité d’organisation de Paris 2024 avait prévu de montrer une belle manifestation au sein de la capitale. Néanmoins, en raison de la crise sanitaire, l’événement a dû être annulé. Pour y faire face, le Comité national olympique (CNOSF) a décidé de créer une journée 100% digitale. Durant la journée, les Français sont conviés à parcourir 2024 mètres. Sarah Ourahmoune et le nageur Florent Manaudou seront même présents entre 9h30 et 10h afin de réaliser un échauffement sur le compte instagram @FranceOlympique. Les participants pourront récupérer un dossard 2024 sur le site CNOSF et sont invités à prendre une photo et à la partager sur les réseaux avec le hashtag #Défi2024m et la mention @FranceOlympique, la photo étant ensuite ajoutée à une fresque dynamique.

« La plus grande séance d’entraînement olympique en ligne du monde »

À l’échelle planétaire, c’est le Comité international olympique qui organise l’événement. Vingt-trois athlètes olympiques, dont Martin Fourcade ont enregistré une vidéo dans laquelle ils organisent une séance d’entrainement. Les séances seront diffusées à 11 heures dans 20 fuseaux horaires différents sur la page instagram @Olympics. « La célébration de la Journée olympique 2020 peut sembler très différente de toutes les années précédentes. Mais dans le même temps, le 23 juin, notre message sur le pouvoir qu’a le sport d’apporter espoir et optimisme à tout un chacun résonnera encore plus fort. » a déclaré le président du CIO Thomas Bach.

#Tousenblanc

Lancé le 7 avril dernier par 200 personnalités sportives, l’opération #Tousenblanc sera également au programme de la journée. Les Français sont encouragés à soutenir via la plateforme un marathon solidaire composé de petits groupes de sportifs, médecins, jeunes et professeurs d’EPS de l’Insep à Paris ou dans le Val-de-Marne. Il se déroulera à Paris avec des arrêts devant le siège du CNOSF et plusieurs hôpitaux, dont celui de Saint-Maurice où ils seront accueillis par le docteur Florence Colle, 5e du 100 m haies aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988. 


Photo à la Une (@France Olympique)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer