BasketBasket : LFB

Bilan – LFB : Saint-Amand, des départs qui font mal

Depuis le mercredi 3 juin et jusqu’à la fin du mois août, Le Sport au Féminin revient sur la saison de LFB. Zoom pour ce quatrième volet sur le neuvième du dernier exercice, le Saint-Amand Hainaut Basket.

Deux de ses meilleures joueuses parties en début de saison, Saint-Amand a quand même réussi à sauver les meubles en terminant neuvième. Avec un début de mercato agité dans le sens des départs comme celui des arrivées, le club des Hauts-de-France prépare déjà la saison prochaine. Analyse.

Deux départs importants en début de saison

La saison démarrait mal pour le Saint-Amand Hainaut Basket. Alors que le club avait terminé à la dixième place du championnat, les Nordistes devaient faire face à deux départs des plus importants. Tout d’abord Laura Garcia. L’arrière espagnole, arrivée au club en 2012 et capitaine la saison dernière, avait tourné à 12,3 points de moyenne lors de sa dernière année avec l’écurie des Hauts-de-France. Ashley Bruner, de son côté, présente au club depuis 2017, s’était engagé avec les Bretonnes de Landerneau. L’ailière américaine n’a d’ailleurs pas été prolongée par son nouveau club. Ces deux joueuses ont assurément manqué à Saint-Amand lors de cet exercice 2019-2020.

Saint-Amand aurait pu mieux faire offensivement

Ces deux joueuses ont d’autant plus manqué que le secteur offensif amandinois n’a pas été très performant cette saison. Avec une moyenne de 67,88 points par match et 32 % de précision à trois points, le club pointe à la troisième place des pires attaques de LFB (derrière Tarbes et Nantes). En termes de rebonds offensifs, les filles de Fabrice Fernandes s’en sortent mieux. Avec 10,31 rebonds en moyenne par match, Saint-Amand occupe la septième place du classement dans ce domaine. La précision offensive sera donc sûrement un des axes à travailler si la formation nordiste veut encore progresser.

Une pépite a déjà signé

Le club amandinois n’a décidément pas perdu de temps concernant son mercato. Saint-Amand a d’ores et déjà annoncé plusieurs arrivées. Il a notamment enregistré la venue de la jeune meneuse tricolore, Shayane Poirot-Allard. La joueuse de 17 ans arrivée en provenance de Calais, club de L2F, s’était confiée il y a quelques semaines auprès de notre média : « J’arrive à Saint-Amand comme une jeune joueuse donc collectivement j’ai envie de tout donner pour l’équipe et apporter ce que je sais faire du mieux que je pourrais. Individuellement, j’ai encore envie de grandir auprès de grandes joueuses ». Un joli coup pour le club qui fait signer une joueuse pleine d’avenir.

Le club va faire son grand ménage de printemps

Après six saisons passées au club, Pauline Akonga va faire ses valises. La Congolaise n’est pas la seule à quitter le club des Hauts de France. Ce dernier a en effet officialisé les départs de sept joueuses. Kankou Coulibaly, Aaryn Ellenberg, Jenny Fouasseau, Hortense Limouzin, Marie Mané et Marina Solopova ne devraient plus être là la saison prochaine. Pour restructurer son effectif, le club amandinois va miser sur la jeunesse. Shayane Poirot-Allard (17 ans), Morgane Armant (20 ans) et l’Américaine Yoana Ewodo (19 ans) ont déjà été annoncées. Alexia Dubié, Matea Tavic et Jasmine Bailey arrivent également en provenance de Bourges, Montana et la Roche Vendée. Tout comme Andjela Delic et Uju Ugoka. Un nouveau départ pour Saint-Amand !


Photo à la Une : (@Bellenger Lecocq/IS/FFBB)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer