Football

États-Unis : Un nouveau procès annoncé contre les inégalités salariales

Un nouveau procès a été fixé le 15 septembre prochain suite à la plainte des joueuses de l’équipe nationale des Etats-Unis au sujet des inégalités salariales.

Déboutées de leur demande le 1er mai dernier, les championnes du monde devront attendre septembre pour le prochain jugement en appel. Malgré le rejet du juge fédéral Gary Klausner, au sujet de la demande d’égalité salariale avec l’équipe masculine, un tout autre jugement a été proposé. Il concerne les différences de traitements entre les hommes et les femmes dans les logements, les voyages et d’autres domaines. De plus, le juge Klausner a ajouté qu’aucun appel ne pourra avoir lieu d’ici la date du procès, fixé le 15 septembre. « L’octroi d’un appel immédiat n’éliminera pas la possibilité de deux procès ou la possibilité d’appels successifs impliquant des faits imbriqués. Le tribunal a rejeté la demande des plaignantes de suspendre le procès en attendant la résolution de tout appel. »

Un premier procès refusé

Alors que la sélection féminine des Stars and Stripes est actuellement au sommet de la planète football féminin, avec notamment un quatrième titre de championnes du monde remporté en juillet dernier, Megan Rapinoe et l’ensemble de l’équipe avaient fait une demande en mai dernier. Les joueuses réclamaient un arriéré de salaire de 66 millions de dollars en vertu de la loi sur l’égalité de rémunération. Une demande refusée par le juge Gary Klausner. En effet, durant le procès il avait rappelé que par le passé, les Américaines avaient refusé un accord qui leur aurait permis d’être payées équitablement avec les joueurs de l’équipe nationale masculine. Néanmoins, à l’heure actuelle les joueuses restent déterminées à obtenir une égalité salariale.  « La décision de mardi signifie simplement qu’un appel peut prendre plus de temps à déposer et nous rappelle que nous ne devons pas abandonner nos efforts sur et en dehors du terrain pour lutter contre l’injustice« . C’est ce qu’a annoncé la porte-parole des joueuses Molly Levinson.


Photo à la Une (@DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer