BasketBasket : Euroligue

Basket Landes repêché en Euroligue féminine, la dernière danse rêvée pour Céline Dumerc ?

Lattes-Montpellier s’étant retiré de toutes compétitions européennes pour la saison 2020/21, Basket Landes pourrait récupérer sa place en Euroligue. Une aubaine pour le club, mais surtout pour Céline Dumerc qui devrait disputer une dernière année absolument inattendue.

Conséquences directes des crises économiques et sanitaires en lien avec la pandémie de coronavirus, Lattes-Montpellier a pris la décision de ne pas disputer l’Euroligue la saison prochaine. Les incertitudes financières et sportives étant trop importantes, le BLMA va ainsi se concentrer exclusivement sur le championnat national. Pour éviter que cette place, laissée vacante, ne soit plus attribuée à un club français, Jean-Pierre Siutat, le président de la Fédération Française de Basket et premier vice-président de la FIBA a tout mis en oeuvre pour que Basket Landes profite de l’opportunité. Une solution légitime puisque le club basé à Mont-de-Marsan, prévu pour disputer l’Eurocoupe, est le premier au classement de la LFB après l’ASVEL, le BLMA et Bourges.

« Suivant le ranking, la place revient à Basket Landes. Ils sont bien évidemment volontaires (…) nous allons faire la demande à Basket Landes, qui nous dira si le club se sent armé pour accepter. S’ils en ont les moyens, nous aurons un bureau le 3 juillet, avant d’envoyer confirmation à la FIBA. »

Jean-Pierre Siutat, président de la FFBB

Aussitôt proposée, aussitôt acceptée. Dans le but de se relancer et de satisfaire les fans, Marie-Laure Lafargue, présidente de Basket Landes, a fait part de sa volonté ainsi que celle de l’ensemble du club de se lancer dans cette aventure qui s’apparente à un « coup du destin ». L’occasion était trop belle pour être refusée une seconde fois. Car oui, il y a cinq ans, la situation identique avait déjà eu lieu. Désistement du BLMA, proposition pour Basket Landes, mais refus. Le club n’était pas prêt. Alors qu’aujourd’hui, il est en plein « dans le plan de marche avant initié il y a plus de 15 ans ». En résumé et comme l’a rappelé Marie-Laure Lafargue pour France Bleu Gascogne : « Le club est prêt ».

Si le dossier est validé par la Fédération Française de Basket (FFBB) puis par la FIBA, Basket Landes disputera l’Euroligue pour la toute première fois de son histoire. Pour cela, il faudra également passé par un tour préliminaire.

Un recrutement suffisant ?

Durant l’intersaison, Basket Landes n’a pas eu à faire le ménage au sein de son effectif. Au contraire même. Et cette nouvelle des plus inattendues n’y changera rien. Il n’y aura pas de bouleversements, mais plutôt de la continuité et de la stabilité. Six joueuses déjà présentes la saison passée seront toujours de la partie lors du prochain exercice : Céline Dumerc, Lidija Turcinovic, Ana Suarez, Katherine Plouffe, Aby Gaye et Miranda Ayim. Seules trois recrues sont venues renforcer le tout et Basket Landes a frappé un grand coup en faisant revenir Valériane Vukosavljevic et en signant Kendra Chery et Seehia Sida Abega. L’équipe paraît solide sur le papier. De quoi jouer les troubles-fêtes au plus haut niveau européen ? La présidente du club ne s’emballe pas. L’objectif sera simplement d’y aller avec les moyens du bord et de faire bonne figure. Au vu des joueuses expérimentées, l’équipe menée d’une main de maître par Julie Barennes pourrait en surprendre plus d’un.

Céline Dumerc : un dernier tour de piste à l’accent européen

Céline Dumerc l’a annoncée, cette saison sera la dernière. À Basket Landes depuis cinq années maintenant, elle a tenu à prolonger une saison pour faire durer le plaisir. Jamais elle ne se serait douté de la tournure qu’allait prendre les évènements. À bientôt 38 ans, l’ancienne internationale tricolore va entamer sa 21ème et dernière saison qui, par conséquent, pourrait être plus longue et plus rude que prévue. Des rencontres, des déplacements, des confrontations supplémentaires et pourtant, Céline Dumerc doit s’en réjouir. Elle, qui a déjà marqué l’histoire du sport féminin, a également inscrit son nom parmi les meilleures joueuses de l’Euroligue féminine.

Principalement avec Bourges, mais aussi sous le maillot du club russe d’Ekaterinburg, elle a disputé pas moins de 210 rencontres dans cette compétition. Mieux encore, elle a distribué 839 passes décisives à ses coéquipières et réalisé 413 interceptions, faisant d’elle la troisième meilleure passeuse et la troisième meilleure interceptrice de l’histoire de l’Euroligue. En moyenne, la championne d’Europe avec les Bleues en 2009 tourne à 8,9 points, 4 passes décisives, 3,5 rebonds et 2 interceptions. Quoi de mieux qu’une dernière tournée européenne pour assouvir encore davantage sa domination sur le basket européen ? En attendant l’officialisation, seule la réjouissance et l’impatience sont de mises.


L’effectif de Basket Landes

Meneuses : Céline Dumerc, Ana Suarez, Marie-Ève Paget
Arrière : Lidija Turčinović
Ailière : Valériane Vukosavljevic
Ailières-fortes : Miranda Ayim, Kendra Chery, et Seehia Sida Abega
Pivots : Aby Gaye, Katherine Plouffe


Photo à la Une : (©FIBA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer