Tennis

Retour sur… le dernier sacre tricolore à Roland-Garros, celui de Mary Pierce

Arrivée en France en provenance des États-Unis à 13 ans, Mary Pierce a choisi de représenter son pays d’accueil. Depuis Yannick Noah en 1983, aucun(e) tricolore n’a réussi à renouveler l’exploit de s’imposer dans la capitale. Nous sommes en 2000, la native de Montréal qui n’a plus atteint les 1/4 à Roland depuis sa finale perdue en 1994, débarque à Paris revancharde…

Septième joueuse mondiale à la WTA au début du tournoi, Pierce est la plus grande chance de victoire française. Des premiers tours face aux 88e, 107e, 385e et 53e joueuses mondiales, permettent à la Franco-Americaine de passer une première semaine assez tranquille. Aucun set perdu en quatre matchs et seulement treize jeux concédés, Mary Pierce arrive en 1/4 de finale pleine de confiance. 

La route vers la gloire

Monica Seles, troisième joueuse mondiale à l’époque et déjà triple vainqueur du tournoi, est la première grosse marche à franchir. L’affiche est magnifique pour ce quart de finale et le spectacle sera à la hauteur. Un incroyable combat d’1h46 envoie la Française dans le dernier carré. Une victoire 4-6/6-3/6-4 et un des plus beaux points de sa carrière inscrit ce jour-là, avec un incroyable lob entre les jambes. 

Elle retrouve en demi-finale sa meilleure ennemie, Martina Hingis. La Suisse numéro une mondiale est également sa partenaire de double. Elles remporteront cette même année le tournoi ensemble. Seizième confrontation entre les deux femmes. Hingis a remporté les sept dernières sans que Pierce ne remporte la moindre manche. Mais le scénario de cette demi-finale sera tout autre. La locale va remporter le premier set 6-4 et va même se procurer une balle de match à 5-4 dans le deuxième, sans succès. La numéro une mondiale va saisir sa chance et remporter la deuxième manche 7-5, pour disputer un troisième set décisif. Mais l’abnégation et la détermination de la Française auront raison d’Hingis. Mary Pierce expédie le dernier set en s’imposant 6-2 et file en finale six ans après celle qu’elle avait perdue en 1994 !

La finale d’une vie

Comme lors de sa dernière finale à Roland-Garros, elle retrouve une Espagnole, Conchita Martinez. Mais cette fois-ci, le bleu, le blanc et le rouge régneront sur la terre ocre de Paris. Pierce s’impose 6-2/7-5 et décrira ce match comme «  le plus beau de sa carrière ». Elle remporte son deuxième tournoi du Grand Chelem après l’Open d’Australie en 1995. Un succès qui a marqué l’histoire du tennis tricolore à tout jamais.

Elle est d’ailleurs à ce jour la dernière française à s’être imposée Porte d’Auteuil. Cette victoire contribuera, ainsi que toute sa carrière, à son intronisation au Hall Of Fame du tennis en juillet 2019. Désormais consultante, elle reste une femme très appréciée de tous les amoureux de la petite balle jaune.


(Photo à la Une : ©FFT)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer