BasketBasket : LFB

Nouvelle assistante à Nantes-Rezé, Camille Aubert aura tout connu avec les Déferlantes

Dans une interview accordée à Presse Océan, Camille Aubert est revenue sur sa décision d’accepter la proposition du Nantes-Rezé Basket. Elle est ainsi la nouvelle assistante d’Aurélie Bonnan sur le banc du club. Extraits.

Diplômée d’un Master en management du sport, Camille Aubert sort d’une expérience, à Nice, au cours de laquelle elle jouait en Nationale 1 féminine tout en entraînant les U18. Celle qui dit avoir toujours aimé s’intéresser aux aspects tactiques du basket avoue que la double casquette entraîneure-joueuse était trop lourde à porter. À 31 ans seulement, la Lavalloise aurait sans doute pu continuer sa carrière de joueuse professionnelle mais elle explique les raisons de son choix, notamment par une volonté de se stabiliser.

“Tout le monde me dit que c’est prématuré, mais je suis rentrée jeune dans le cursus fédéral et j’enchaînais toute la saison en sport-études, tous les étés en campagnes internationales jeunes. C’est beaucoup de sacrifices, beaucoup d’années loin de ma famille même si c’est super enrichissant. J’ai souvent déménagé, jamais trouvé de stabilité, c’est ça qui m’a le plus manqué. Et en quittant Basket Landes l’année dernière (à la fin de la saison 2018/19), en évoluant auprès de Céline Dumerc et Cathy Melain, je me suis dit que la boucle était peut-être bouclée.”

« J’aurai connu tous les statuts avec le NRB »

Formée au centre de Nantes-Rezé, Camille Aubert y a disputé ses années minimes France et cadettes France entre 2001 et 2003. Dans sa carrière professionnelle ensuite, au cours de laquelle elle a connu de nombreux clubs (Valenciennes, Toulouse, Basket Landes, Angers, Nice, Villeneuve), elle a également disputé quelques rencontres sous le maillot des Déferlantes, entre 2008 et 2010.

Sa famille vivant à Nantes depuis le début des années 2000, revenir au NRB est une opportunité en or pour la trentenaire, tant sur le plan personnel que professionnel : « C’était une évidence pour moi de retourner chez moi. […] Il y a une belle histoire qui s’est écrite ici et j’espère qu’elle va durer. J’y ai joué en jeune, en LFB et maintenant j’y entraîne, c’est vrai que j’aurai connu tous les statuts avec le NRB ! »


Photo à la Une : (©FIBA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer