TennisTennis : WTA

Après Halep et Svitolina, c’est au tour de Kiki Bertens d’envisager une non-participation à l’US Open

Déjà sans public, l’US Open pourrait bien se dérouler sans les stars. Du moins, bon nombre de celles qui figurent dans les hauteurs du classement y renoncent, la faute à une situation sanitaire instable et risquée.

La situation sanitaire en lien avec la pandémie de coronavirus étant loin d’être stabilisée, qui plus est aux États-Unis, les désistements sont nombreux pour l’US Open. Organisé sans public, le tournoi, qui devrait avoir lieu du 31 août au 13 septembre, sera également privé de plusieurs têtes d’affiches. Après Simona Halep et Elina Svitolina, respectivement numéro 2 et numéro 5 mondiales, c’est au tour de Kiki Bertens, 7ème au classement WTA, d’envisager de ne pas y participer.

Alors qu’elle prend actuellement part au Bett1 Aces, un tournoi d’exhibition à Berlin, la néerlandaise a clairement répondu « non » à la question sur sa participation à l’US Open. Était-ce une réponse définitive ou possiblement évolutive en fonction de l’avancée du virus ? Une chose est certaine, le tournoi étasunien doit à tout prix s’attendre à ne plus être une priorité face à des tournois locaux, dans des pays moins touchés par la pandémie et qui ne nécessitent que de courts déplacements intercontinental. À l’image de Simona Halep qui va reprendre sa saison en Italie ou Kiki Bertens en Allemagne, se rendre à Flushing Meadows n’est pas en vogue cette année.


Photo à la Une : (©WTA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer