Athlétisme

3 choses à savoir sur Ninon Guillon-Romarin

Elle est l’une des plus grandes perchistes françaises. À seulement 25 ans, Ninon Guillon-Romarin dispose déjà d’un palmarès impressionnant. Présentation de trois faits marquants que vous ignorez peut-être sur l’athlète de Cergy.

Elle détient deux records de France

Ninon Guillon-Romarin n’a pas de temps à perdre. En effet, malgré son jeune âge, c’est elle qui détient les deux records de France de saut à la perche : 4,75m en extérieur et 4,73m en salle. Des records qu’elle a atteint après avoir elle-même amélioré les précédents records. Nul doute qu’elle accroîtra encore ces chiffres dans les années à venir.

Et comme pour confirmer encore un peu plus que la reine incontestée de la perche en France, c’est bien elle, elle a remporté son troisième titre consécutif aux Championnats de France en salle cet hiver à Liévin. Avec un saut à 4,65m, elle a ainsi devancé Marion Lotout et Alice Moindrot.

Elle a plutôt bien vécu le report des Jeux Olympiques 2020

Si pour beaucoup d’athlètes le report des Jeux Olympiques de Tokyo a été vécu comme un terrible coup de massue, Ninon Guillon-Romarin a quant à elle plutôt bien vécu l’annonce. Si bien sûr, elle aurait aimé pouvoir performer dès cet été, elle voit ces quelques mois de préparation en plus comme un atout. En avril dernier, elle se confiait d’ailleurs au Journal de François : « C’est un an de plus d’expérience dans ma carrière. J’ai donc pris ce report du côté positif, pour justement me relancer sur quelque chose. Je vais pouvoir encore progresser et bosser physiquement ».

Et il y a fort à parier que le staff de l’équipe de France saura mettre à profit ces quelques mois supplémentaires pour préparer au mieux la perchiste française.

Elle entraîne de jeunes athlètes à Cergy

Avec son compagnon Axel Chapelle (également perchiste de haut niveau), Ninon Guillon-Romarin entraîne de jeunes perchistes de son club de Cergy. La transmission de son vécu et de son expérience est un vrai plus pour ces athlètes. Et pour Ninon, cette activité doit lui rappeler des souvenirs puisqu’elle a elle-même découvert son sport grâce à une initiation mise en place par une ancienne grande perchiste française : Agnès Livebardon.


Photo à la Une : (@AFP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer