BasketBasket : LFB

Bilan – LFB : La belle ascension de Landerneau

Depuis le mercredi 3 juin et jusqu’à la fin du mois août, Le Sport au Féminin revient sur la saison de LFB. Pour ce huitième volet, nous entrons dans le top 5. Zoom sur le cinquième du dernier exercice, le Landerneau Bretagne Basket.

Cela fait seulement deux ans que Landerneau évolue en LFB. Et pourtant, le club breton sort d’une très belle saison et va pour la première fois connaître l’Eurocoupe la saison prochaine. Retour en arrière sur l’année du surprenant LBB.

Une équipe portée vers l’avant

Avec un bilan positif cette saison (9 victoires – 7 défaites), Landerneau a été une équipe difficile à jouer. Le club a, entre autres, pu compter sur sa meilleure marqueuse, Ezinne Kalu. L’internationale nigériane s’est distinguée cette saison avec 15,5 points par match. Avec cette moyenne, la native du New Jersey finit la saison comme sixième meilleure marqueuse du championnat. Avec des moyennes de 4,6 et de 6, Virginie Brémont et Élodie Naigre terminent respectivement dans le top 5 des meilleures passeuses et des meilleures rebondeuses offensives. Enfin, Landerneau est la troisième équipe la plus adroite aux tirs du championnat (29% de tirs à trois points transformés). Des statistiques honorables qui ne demandent qu’à être confirmées.

De la L2F à l’Eurocoupe

Pour la première fois de son histoire, le LBB va disputer l’Eurocoupe la saison prochaine. Une consécration pour un club qui évoluait encore en deuxième division il y a deux ans seulement. Pour Le Sport au Féminin, le coach Stéphane Leite s’était exprimé sur cette qualification européenne : « C’est ce que le Président du club avait en tête depuis que je suis arrivé. On aurait pu décrocher cette qualif’ l’année dernière, ça s’est joué à une victoire et je pense que cela aurait été un peu trop tôt ». Depuis son accession en LFB, le club landernéen est devenu le porte-étendard de la petite ville bretonne de 15 000 habitants. Le LBB espère pouvoir compter sur ses fervents supporters à travers toute l’Europe la saison prochaine.

Un recrutement déjà bouclé

Et pour le club breton, la préparation pour la Coupe d’Europe a commencé. Le LBB a d’ores et déjà bouclé son effectif en vue de la saison prochaine. L’Allemande Luisa Geiselöder et la Canadienne Bridget Carleton ont posé leurs valises à Landerneau. Ces arrivées s’ajoutent à celles d’Hortense Limouzin et de Gabriela Marginean. La jeune meneuse française est arrivée de Saint-Amand et l’internationale roumaine en provenance du championnat turc. Landerneau a donc flairé les bons coups. Stephane Leite s’était récemment exprimé dans nos colonnes sur le mercato du LBB et notamment au sujet de la jeune Hortense Limouzin : « C’est une joueuse que l’on avait déjà sur nos tablettes l’an passé. Je suis persuadée que c’est une fille qui va faire parler d’elle en LFB ». De bon augure pour la saison prochaine.

Toutes les qualités pour exister en Europe ?

Même s’il a montré de belles choses cette saison, quelques zones d’ombres subsistent encore autour du LBB. Le club breton va découvrir la Coupe d’Europe et il est possible que Landerneau ait du mal à s’habituer à un calendrier plus chargé l’année prochaine. Toutefois, en se constituant un effectif mêlant expérience et jeunesse, on peut rester positif pour le club du Finistère. Après plusieurs années de progression constante, un beau parcours en Coupe d’Europe ne serait que la suite logique pour le Landerneau Bretagne Basket. Même si Erwan Croguennec assume que son club est un « tremplin » pour les joueuses, le club breton pourra très certainement prétendre à mieux dans un futur proche.


Photo à la Une : (@LBB)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer